1 min de lecture Viande de porc

Prix du porc : le marché de Plérin n'aura pas lieu aujourd'hui

En l'absence des deux géants du secteur, la cotation ne peut pas se tenir. Les éleveurs demandent à être reçus à Matignon.

Un éleveur et ses porcs (illustration).
Un éleveur et ses porcs (illustration). Crédit : AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Bigard et la Cooperl ont gagné une manche du bras de fer qui les oppose aux éleveurs français ce jeudi 13 août. Aucune cotation n'aura lieu au marché du porc breton, qui fixe le prix de référence au niveau national. En effet, les deux principaux acheteurs boycottent le marché car ils refusent de payer le prix revalorisé. 

Mais le marché pourrait se tenir vendredi : "A priori il y a une annonce pour que le marché se tienne demain", indique son président Michel Picart. "Je lance un appel d'ici demain pour que la cotation se passe", déclare de son côté le président de l'Union des groupements producteurs de viande en Bretagne Michel Bloc'h.

Les éleveurs en appellent à Manuel Valls

En outre, les producteurs de porc bretons demandent à être reçus en urgence par le Premier ministre Manuel Valls. "Je lance un appel au Premier ministre, à son cabinet, je veux pas lui foutre en l'air ses vacances, bien au contraire mais il faut au minimum que ses conseillers nous reçoivent dès demain", a déclaré Michel Bloc'h, qui est aussi vice-président du comité régional porcin. "Cette situation est inextricable pour nous producteurs, il faut que l’État entende, je veux que Manuel Valls nous entende sur ce discours-là".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Viande de porc Agriculture Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants