1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Marche des fiertés : pourquoi y a-t-il des cortèges en non-mixité ?
2 min de lecture

Marche des fiertés : pourquoi y a-t-il des cortèges en non-mixité ?

Les marches des fiertés sont des événements festifs organisés par des associations. Il existe des cortèges en non-mixité choisie, ce qui suscite le débat chaque année.

Le drapeau arc-en-ciel est le symbole de la communauté LGBTQ+
Le drapeau arc-en-ciel est le symbole de la communauté LGBTQ+
Crédit : iStock / Getty Images Plus
Philippine Rouvière Flamand

Lors du mois de juin, le mois des fiertés, de nombreuses marches sont organisées en France. Chacune a pour organisateur une association locale ou nationale, qui décide des modalités de la marche : présence de chars, de musique, non-mixité ... 

Ce dernier point fait débat. En effet, certaines associations, collectifs ou groupes d'associations décident de prévoir des cortèges en non-mixité et se voient reprocher cette décision. C'est notamment le cas du collectif Fiertés en Lutte qui organise la marche de Lyon le 11 juin. Un cortège de "Queer racisés" prendra la tête de la marche, suivi par d'autres cortèges en non-mixité : handicapés, lesbiennes, trans, intersexes … Un choix qui a provoqué de nombreuses critiques. 

Pourtant, l'association s'explique sur Twitter : "La non-mixité est une pratique qui permet ponctuellement de réserver des espaces spécifiques à des personnes concernées par un certain type d'oppression et de discrimination." 

L'association organisatrice de la marche des fiertés lyonnaise parle également du fait que des personnes qui se disent "bienveillantes et déconstruites" veulent tout de même faire partie de ces cortèges. À cela, le collectif Fiertés en Lutte répond : "même si vous estimez être bienveillant.e et déconstruit.e sur certains sujets, il existe un besoin de la part des personnes concernées d'avoir des espaces réservés pour se sentir libres (...). De plus, les comportements oppressifs ne sont pas forcément volontaires et conscients. Lorsque l'on est en situation de privilège, on ne perçoit pas le monde de la même manière." 

C'est hyper important dans certaines associations

Matthieu Gatipon-Bachette, porte-parole de l'Inter-LGBT

La marche des fiertés parisienne est organisée par l'Inter-LGBT, qui regroupe une soixantaine d'associations. Interrogé par RTL.fr, son porte-parole, Matthieu Gatipon-Bachette, explique que le sujet de la non-mixité a été abordé lors de l'organisation de cette marche "mais ça n'a pas fait l'unanimité", expliquant être "dans une démarche de consensus". 

Selon lui, "c'est hyper important dans certaines associations" de permettre à des groupes de personnes de se réunir en non-mixité. Également président de l'association Couleurs Gaies, qui organise la marche de Metz, il explique notamment qu'il y a régulièrement "des lesbiennes qui se regroupent en non-mixité pour réfléchir à certains sujets, et pour ne pas se faire expliquer des choses toutes les 5 minutes par des personnes qui ne sont pas concernées." 

Matthieu Gatipon-Bachette aborde un autre avantage de ces réunions en non-mixité. Selon lui, les personnes qui ont vécu un trauma ou des agressions en raison de leur genre ou de leur identité sexuelle peuvent se sentir plus en sécurité en non-mixité. 

Revenant sur ce qu'il s'était passé en amont de la marche de l'année dernière à Tours, lorsque des organisateurs avaient tweeté : "Toute personne blanche qui essaiera de s'incruster dans ce cortège se fera cordialement (ou non) dégager", le porte-parole de l'Inter LGBT se montre plus mitigé. Selon lui, "il y a des propos plus heureux que de dire aux gens qu'on va les dégager." Matthieu Gatipon-Bachette souligne tout de même que les marches des fiertés sont des "manifestations politiques, pas le carnaval des homosexuels. On veut obtenir quelque chose et on a besoin de personnes aptes à porter certains sujets."

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire