2 min de lecture Paris

Marcel Campion, le roi des forains qui n'a peur de rien

PORTRAIT - Il veut installer, de force, son marché de Noël sur les Champs-Elysées. Marcel Campion, le "Roi des forains", multiplie les coups d'éclat avec la maire de Paris.

Marcel Campion; le leader des forains
Marcel Campion; le leader des forains Crédit : AFP
Sophie Aurenche et La rédaction numérique de RTL

"Roi des forains" ? Marcel Campion n'aime pas cet anoblissement. "Je ne suis le roi de personne", dit-il, lui, l'adepte des coups d'éclat. C'est comme ça qu'il fonctionne depuis plus de 40 ans. Début juillet, le Conseil de Paris met fin au marché de Noël sur les Champs, ses 400 chalets loués 12.000 euros pièce, ses paellas géantes et ses bibelots fabriqués en Chine.

Qu'à cela ne tienne, "Cécél", comme le surnomme ses collègues, vient quand même. Il s'estime dans son bon droit et annonce qu'Alain Delon et Jean-Paul Belmondo, ses amis, seront là pour l'inauguration le 17 novembre prochain. Car Marcel Campion n'a peur de rien.

Cette assurance sans faille lui vient sans doute de son gigantesque carnet d'adresses. De son talent de lobbyiste. Il connaît le tout Paris, tutoie les hommes et les femmes politiques de tout bord, de Bertrand Delanoë à Jacques Chirac. Il accueille Marine Le Pen à l'inauguration de son marché de Noël en 2016. Campion, c'est aussi le propriétaire de la Grande Roue, installée, plus ou moins légalement, place de la Concorde. C'est d'ailleurs sa femme Linda, qui tient la caisse. 

Il règne sur le monde des forains

À lire aussi
La Tour Eiffel (illustration) Paris
Assomption 2019 : que faire à Paris le 15 août ?

Marcel Campion, 77 ans, règne sur le monde des forains. Il aime raconter qu'il est parti de rien. Né dans une famille de forains, il perd sa mère, fauché par un obus allemand lorsqu'il a 3 ans. Son père, de retour de captivité en Allemagne, l'emmène sur les foires et les marchés. À 14 ans, Marcel, l'ancien pupille de la Nation, décide de voler de ses propres ailes.

Il travaille d'abord dans une loterie, dort dans un camion, vend des frites à la sauvette dans le Jardin des Tuileries. Puis, il vend clés en mains aux villes des fêtes foraines. Ces méthodes sont musclées : quand il n'obtient pas l'emplacement qu'il veut, il s'installe quand même.

35.000 entreprises, 250.000 emplois

Selon lui, Marcel Campion représente 35.000 entreprises, 250.000 emplois. Grande Roue, fêtes des Tuileries, Foire du Trône, Fête à Neu-Neu : un empire dans la collimateur de la justice depuis deux ou trois ans. Gardes à vue, audition, enquête, mis en examen pour abus de biens sociaux et recel de favoritisme, et une perquisition chez lui, il y a un an.

Une opération filmée par les caméras de surveillance de son domaine du Val-de-Marne. Les policiers repartent avec des armes et 300.000 euros en argent liquide. Des images que Marcel Campion n'a pas hésité a diffuser sur le web. Même pas peur, voilà sa marque de fabrique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Paris Noël
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790783625
Marcel Campion, le roi des forains qui n'a peur de rien
Marcel Campion, le roi des forains qui n'a peur de rien
PORTRAIT - Il veut installer, de force, son marché de Noël sur les Champs-Elysées. Marcel Campion, le "Roi des forains", multiplie les coups d'éclat avec la maire de Paris.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/marcel-campion-le-roi-des-forains-qui-n-a-peur-de-rien-7790783625
2017-11-02 21:41:19
https://cdn-media.rtl.fr/cache/pjRsObor1sXPX_OijvXSTw/330v220-2/online/image/2016/0101/7781113244_marcel-campion.JPG