1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Manifeste des 130 médecins : faut-il relancer le débat sur la PMA ?
2 min de lecture

Manifeste des 130 médecins : faut-il relancer le débat sur la PMA ?

REPLAY - 130 médecins ont signé un manifeste pour l'ouverture de la PMA où ils révèlent avoir enfreint la loi.

Un bébé de six mois dans une maternité
Un bébé de six mois dans une maternité
Crédit : DIDIER PALLAGES / AFP
On refait le monde du 17/03/2016
28:23

Il y a eu les 343 salopes, il y a aujourd'hui les 130 médecins qui ont bravé la loi. Ces professionnels, réunis par René Frydman, signent un manifeste dans le journal le Monde, dans lequel ils reconnaissent avoir "aidé, accompagné certains couples ou femmes célibataires dans leur projet d’enfant dont la réalisation n’est pas possible en France". Ils citent quatre situations : le don d'ovocytes, l'analyse génétique de l'embryon, l'autoconservation ovocytaire et le don de sperme pour une femme célibataire. Pourtant, la PMA, était l'une des promesses de campagne du candidat François Hollande en 2012, avant d'être écartée du projet de loi sur le mariage pour tous. 

Ce n'est pas la première fois que des personnalités ou des anonymes prennent la parole pour expliquer avoir enfreint la loi pour faire avancer les choses. Mais pour Élisabeth Lévy c'est la cause défendue par ces médecins qui pose problème car il "part du principe qu'il y a un droit à l'enfant pour chacun", ce qu'elle réfute. La journaliste estime que jusqu'ici, la conception d'un enfant était basée sur la "rencontre des sexes", alors que maintenant avec ces techniques défendues par les médecins, l'autre sexe est réduit à "un élément technique".

Une position contestée par Xavier Couture qui estime "que la possibilité de chacun à avoir un enfant soit un droit pour l'ensemble de l'humanité" est un fondement essentiel du progrès. Le producteur rappelle s'il n'est pas autorisé, le don d'ovocytes réclamés par les signataires sera réalisé à l'étranger. Une situation grotesque puisque "la Sécurité sociale devra rembourser une partie de ces ovocytes à ceux qui l'auront donné à l'étranger. Surtout, Xavier Couture précise qu'il s'agit de don, donc gratuit, et qu'il n'est pas question de faire de la marchandisation du corps, mais un don comme on peut le faire avec son sang.

Une chape de plomb sur les débats

"Cet appel des médecins est fondamental", explique Nicolas Domenach, qui estime que la "discussion" est une étape indispensable dans une société pas toujours prête à accepter les progrès scientifiques. "Un couvercle de plomb a été posé sur ses discussions par la Manif pour tous. Ce traumatisme dans cette société fait que l'on ne discute plus de rien", regrette le journaliste, qui précise que le gouvernement a donné comme consigne de ne pas revenir sur les débats sur le genre et la PMA. "Il est salutaire d'en parler parce que la situation doit évoluer".

À lire aussi

Yvan Levaï appelle à lire "calmement" le manifeste des 130 médecins, précisant qu'il est à l'initiative de René Frydman, père du premier bébé-éprouvette, qui "traduit très bien la science et la conscience". Le journaliste précise que René Frydman dénonce les incohérences françaises dans ce texte, et ne comprend pas que le don de sperme ne pose pas de problème quand celui des ovocytes cristallise les hostilités par "peur de faire marchandisation de corps". 

On refait le monde avec :
- Élisabeth Lévy, rédactrice en chef de Causeur
- Nicolas Domenach, journaliste
- Xavier Couture, producteur
- Yvan Levaï

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/