1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Manifestation de policiers cette nuit sur les Champs-Elysées
2 min de lecture

Manifestation de policiers cette nuit sur les Champs-Elysées

REPLAY - RTL MIDI - Les Auditeurs ont la parole

Des policiers défilent sur les Champs-Élysées le 18 octobre
Des policiers défilent sur les Champs-Élysées le 18 octobre
Crédit : Capture d'écran Twitter Remy Buisine
Les auditeurs ont la parole du 18 octobre 2016
33:22
micros
La rédaction numérique de RTL

Manifestation de policiers cette nuit sur les Champs-Elysées

Plusieurs centaines de policiers ont manifesté de manière exceptionnelle à Paris, mardi soir, sans mot d'ordre syndical, pour exprimer leur ras-le-bol après l'attaque contre leurs collègues à Viry-Châtillon (Essonne), faisant fi du devoir de réserve rappelé par leur hiérarchie.  


Des SMS ont circulé en fin d'après-midi lundi annonçant la formation d'un cortège de l'Essonne qui "montera ce soir, face à l'hôpital Saint-Louis pour y être à 23H30 et pourra être rejoint par les départements voisins". 


"Face à une hiérarchie carriériste, des élites syndicales enlisées dans leurs conflits, et une justice complètement désintéressée par notre sort, nous devons nous souder. Entre bleus", était-il écrit. 


A "minuit et demi, ils étaient environ 400 dont un large contingent venu du 91" devant l'hôpital parisien où est hospitalisé un adjoint de sécurité de 28 ans, très grièvement brûlé aux mains et au visage après l'attaque au cocktail molotov de son véhicule le 8 octobre dans le quartier de la Grande Borne (cité sensible de Grigny, limitrophe de Viry-Châtillon), selon une source policière. 


Vers une heure du matin, le cortège a pris la direction des Champs Elysées. En tenue civile, dans des véhicules banalisés ou appartenant à la flotte officielle de la police, gyrophares allumés, ils ont perturbé pendant plus d'une demi-heure la circulation autour de l'Arc de Triomphe ainsi que sur l'avenue la plus célèbre du monde aux alentours de 01H00 du matin, avant de se disperser. Au préalable, ils avaient entonné la Marseillaise au pied de l'Arc de triomphe. 

"On s'est organisé nous-mêmes, par les réseaux sociaux et le bouche à oreille", a expliqué une source policière. 


D'autres rassemblements avaient déjà eu lieu en Essonne les jours précédents notamment devant la préfecture et le siège de la DDSP à Evry, puis devant le commissariat de Savigny-sur-Orge (où travaille l'adjoint de sécurité blessé), selon une source policière. 


Comprenez-vous la colère des policiers ? RTL vous invite à répondre à la question du jour.

Sondage
Comprenez-vous la colère des policiers ?*
La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/