1 min de lecture Agriculture

Maltraitance animale : L214 diffuse une vidéo choc dans un élevage de poulets

L'association de défense du véganisme et du bien-être animal a publié mercredi soir une vidéo dénonçant les conditions d'élevages de poulets dans une ferme de Vendée.

Poulets élevés en batterie dans une ferme de Plougoulm en Bretagne.
Poulets élevés en batterie dans une ferme de Plougoulm en Bretagne. Crédit : FRED TANNEAU / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

35.000 poussins répartis sur 1.200 mètres carrés dans un bâtiment sans fenêtres. C'est l'image d'ouverture d'une vidéo publiée par l'association de défense du bien-être animal L214 mercredi soir. Au fur et à mesure des jours, les poussins, grandissent, deviennent des poulets et manquent de place. Au bout de 32 jours passés en élevage intensif, les poulets sont envoyés à l'abattoir vendéen de Chantonnay appartenant au groupe agroalimentaire, Doux.

Les images, tournées à cinq reprises entre fin avril et fin mai 2017, mettent en scène la croissance rapide des poulets destinés à être exportés à l'Europe et à l'international. "Sélectionnés génétiquement, ces oiseaux sont issus de souche dite à 'croissance rapide', ils grossissent quatre fois plus vite qu'en 1950", souligne L214. Des méthodes brutales qui conduisent les poulets à souffrir de malformations et mènent certains à une mort prématurée. Les cadavres de ces derniers sont alors ramassés et jetés à la poubelle, ou rongés par les vers.

Les professionnels dénoncent des "amalgames"

Les vidéos mettent également en scène l'activité de l'abattoir du Chantonnay appartenant au groupe Doux, où un employé de L214 a travaillé quelques jours entre janvier et février 2017 au poste d'accrochage. 185.000 poulets y sont abattus par jour à une cadence soutenue et selon des méthodes condamnées par L214.

À lire aussi
Des vaches boivent pendant la canicule dans le Puy-de-Dôme le 18 juillet 2019 canicule
Les infos de 6h - Canicule : la détresse des éleveurs face à la sécheresse

Le groupe Doux a immédiatement publié un communiqué annonçant qu'il mènerait une enquête interne afin de "prendre les mesures nécessaires le cas échéant". Interrogé par Le Figaro, Jean-Michel Schaeffer président de la confédération française de l'aviculture (CFA) estime que cette vidéo "utilise des images destinées à provoquer des amalgames". Selon lui, "l'immense majorité des éleveurs fait son travail en respectant la réglementation". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Agriculture Poulailler Batteries
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789996700
Maltraitance animale : L214 diffuse une vidéo choc dans un élevage de poulets
Maltraitance animale : L214 diffuse une vidéo choc dans un élevage de poulets
L'association de défense du véganisme et du bien-être animal a publié mercredi soir une vidéo dénonçant les conditions d'élevages de poulets dans une ferme de Vendée.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/maltraitance-animale-l214-diffuse-une-video-choc-dans-un-elevage-de-poulets-7789996700
2017-09-07 12:26:35
https://cdn-media.rtl.fr/cache/qESrcXTiLDnMUQUWXjqRHg/330v220-2/online/image/2017/0907/7789997725_poulets-eleves-en-batterie-dans-une-ferme-de-plougoulm-en-bretagne.jpg