1 min de lecture Yvelines

Magnanville : "Il venait d'être promu, il ne méritait pas cela", confie une parente du policier tué

DOCUMENT RTL - Le commandant de police tué, avec sa compagne, était un homme "très droit et brillant".

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Magnanville : "J'étais très admirative de ce qu'il était", confie une parente du policier tué Crédit Image : Thomas SAMSON / AFP | Crédit Média : Aline Thibal / RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Aline Thibal et La rédaction numérique de RTL

La douleur est immense à Magnanville (Yvelines), où un commandant de police et sa compagne ont été tués lundi 13 juin par un homme de 25 ans, Larossi Abballa, qui s'est revendiqué de Daesh. Le policier assassiné, père d'un petit garçon de trois ans qui a été retrouvé "choqué mais indemne" par les forces de l'ordre, était un commandant de police de 42 ans en poste aux Mureaux. Il avait fait toute sa carrière dans les Yvelines. 

Au micro de RTL, une parente du policier à Pezenas (Hérault), témoigne de sa vive émotion : "C'était un garçon très droit avec une moralité hors pair. C'est un gamin qui était brillant, qui venait d'être promu commandant. Il ne méritait pas ça. [...] Sa sœur est effondrée. Quand la gendarmerie vient vous annoncer ça, c'est inimaginable. Je l'aimais beaucoup, j'étais très admirative de ce qu'il était. C'est quelqu'un qui avait vraiment une valeur inouïe. Ce n'est pas juste".

Quant aux parents du policier, ils sont à l'hôpital Necker de Paris pour s'occuper de leur petit-fils de trois ans, seul rescapé de cet acte terroriste.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Yvelines Terrorisme Daesh
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants