1 min de lecture Agriculture

Lyon : Louis-Pierre Perraud, dernier agriculteur de la ville

REPORTAGE - Louis-Pierre Perraud n'est pas un fermier comme les autres. Sa famille travaille dans le secteur depuis quatre générations et il est le dernier agriculteur dans la région de Lyon intra-muros.

Micro générique Switch 245x300 Vous êtes comme ça La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Lyon : Louis-Pierre Perraud, dernier agriculteur de la ville Crédit Image : Frédéric Perruche/RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Frédéric Perruche édité par Valentin Deleforterie

Comme tous les jours, Louis-Pierre Perraud, 58 ans, va récolter ses fruits et légumes en fonction des saisons sur les 10 hectares de sa propriété. Sous la pluie, il récupère ses dernières tomates de la saison car ses clients lui en réclament encore. "Elles sont juteuses et fermes, tout ce que les gens aiment", se réjouit l'agriculteur. 

Mais hormis les tomates, on trouve de tout chez "Pierrot", comme il aime se faire surnommer : des poireaux, des choux, des courgettes, des pêches, des poires ou des cerises. Face à la pression immobilière, la famille a dû se battre pour conserver ses terres en pleine ville, aux confins du IXème arrondissement de Lyon.

"On est sur la dernière ferme de Lyon. On a des immeubles tout autour [...] En 1980, si on ne s'était pas battu et qu'on n'avait pas résisté, on ne serait plus là", explique Louis-Pierre, qui qualifie son exploitation de "point d'oxygène sur Lyon".

Louis-Pierre Perraud, pendant la récolte des tomates
Louis-Pierre Perraud, pendant la récolte des tomates Crédit : Frédéric Perruche/RTL

Des produits frais pour les Lyonnais

Louis-Pierre a encore quelques poules, des oies et des lapins. Mais la star de la ferme, c'est l'âne Pedro. "Quand il était tout seul il s'ennuyait, il n'était pas content. Maintenant qu'il a des copines, il fait bien moins de bruit et les voisins ne se plaignent plus", raconte l'agriculteur.

À lire aussi
Des militants de l'association L214 à Tours le 31 octobre 2017 animaux
L214 demande à Macron de sortir de l'élevage intensif pour "éviter de futures pandémies"

La production est vendue sur les marchés de Lyon et sur place, à la ferme, deux fois par semaine. Les habitants du quartier se pressent pour acheter les fruits et légumes fraîchement récoltés. "C'est local, c'est cultivé à côté, donc c'est très bien", résume une cliente.
 
La situation demeure néanmoins alarmante pour la famille Perraud, qui exploite cette terre lyonnaise depuis la fin du XVIème siècle. Louis-Pierre, qui prendra sa retraite dans un an, n'a toujours pas trouvé de repreneur. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Agriculture Reportage Info
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants