1 min de lecture Société

Lyon : après les "fêtes sauvages", les quais de Saône fermés au public pendant un mois

La préfet du Rhône a annoncé dans un communiqué vendredi 2 avril la fermeture des quais de Saône au public à partir de ce 3 avril.

Une vue de Lyon (illustration)
Une vue de Lyon (illustration) Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Le couperet est tombé pour les Lyonnais et les Lyonnaises. Après l'organisation d'une fête sauvage sur les quais de Saône le 30 mars dernier, réunissant plus de 300 personnes, et des "attroupements sauvages", le préfet du Rhône a décidé de fermer les quais de Saône au public.

La fermeture est effective pour un mois à partir de ce samedi 3 avril, de "la rive gauche, entre le pont Clémenceau et le pont Kitchener entre 6h et 19h" et cela jusqu'au dimanche 2 mai 2021", précise le communiqué officiel. "Depuis plusieurs jours, il a été constaté une recrudescence des regroupements de personnes sans respect de la jauge de 6 personnes, des gestes barrière, de la distanciation physique et du port du masque", explique la préfecture dont les propos sont rapportés par Le Progrès

Le 2 avril, lors d'une visite du centre de vaccination à Gerland, Grégory Doucet, le maire de Lyon, avait indiqué de son côté "ne pas être favorable à la fermeture des parcs, des berges, je pense au contraire, qu’il faut les laisser ouverts. On a besoin de temps de respiration".

Vendredi 2 avril, les organisateurs de la fête sauvage du 30 mars dernier,se sont rendus à la police. "Ils vont dormir en cellule et seront déférés samedi matin au parquet qui les placera sous contrôle judiciaire en attendant leur comparution devant le tribunal", a indiqué leur avocate, Mélanie Sanzari. Ces deux frères de 22 et 26 ans sont poursuivis pour mise en danger de la vie d'autrui et non respect de l'interdiction des regroupements de plus de six personnes dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire, selon le parquet.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Lyon Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants