1 min de lecture Loi Travail

Loi Travail : une "vraie manifestation" pourrait être finalement autorisée à Paris

Selon "Le Parisien", la préfecture de police de Paris n'obligera finalement pas les syndicats à organiser un "rassemblement statique" dans la capitale le 23 juin.

La CGT manifeste contre la loi Travail, le 14 juin 2016 à Paris
La CGT manifeste contre la loi Travail, le 14 juin 2016 à Paris
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Les syndicats vont-ils obtenir gain de cause ? Depuis que l'exécutif a brandi la menace d'une interdiction des manifestations contre la loi Travail en raison des violences de ces dernières semaines, les pouvoirs publics demandent aux organisateurs d'organiser le 23 juin un "rassemblement statique" plutôt qu'un cortège mouvant dans les rues de la capitale. Mais après un bras de fer de plus de 24 heures, la préfecture de police de Paris devrait finalement donner son feu vert à la tenue d'une "vraie manifestation", selon le Parisien qui précise que l'information devrait être officialisée ce mardi 21 juin, en fin de journée.

Cette autorisation est cependant soumise à une modification dans le parcours initialement souhaité par les syndicats. Contrairement à ce qui avait été annoncé initialement, la manifestation ne pourra donc pas aller de Bastille à la place de la Nation, car la préfecture considère que ce tronçon ne présente pas assez de garanties en matière de sécurité. Finalement, selon le choix des organisateurs, elle devrait avoir lieu soit entre Bastille et la place d'Italie, soit entre la place Denfert-Rochereau et la place d'Italie. "C'est une solution acceptable", a fait savoir la CGT auprès du journal.

Lundi 20 juin, Bernard Cazeneuve avait pourtant clairement indiqué à Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, qu'il n'était pas question de faire défiler des manifestants à Paris. "Dans ce contexte de tension et de heurts récurrents (...), le renouvellement à l'identique d'une manifestation itinérante le 23 juin n'apparaît pas envisageable", avait écrit le ministère de l'Intérieur en faisant référence aux violences survenues le 14 juin dernier. Quant aux policiers, ils préconisaient également la tenue d'un "rassemblement statique" qui est "beaucoup plus simple à gérer" et permet, selon eux, de limiter les agissements des casseurs.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Loi Travail Paris Manifestations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants