1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Loi Travail : une centaine de personnes interpellées en amont de la manifestation à Paris
2 min de lecture

Loi Travail : une centaine de personnes interpellées en amont de la manifestation à Paris

Un temps interdite, la manifestation contre la loi EL Khomri est sous haute surveillance. Le cortège est extrêmement contrôlé alors que 2.000 policiers sont mobilisés.

Les manifestants rassemblés place de la Bastille à Paris, le 23 juin 2016
Les manifestants rassemblés place de la Bastille à Paris, le 23 juin 2016
Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Claire Gaveau & AFP

Une centaine de personnes ont été interpellées, notamment pour détention d'objets pouvant servir de projectile, en amont de la manifestation parisienne contre la loi Travail. Si le cortège s'est élancé à partir de 14h20 place de la Bastille, les autorités sont sur le qui-vive alors que l'organisation de cette mobilisation syndicale a été largement décriée. Un temps interdite, celle-ci a finalement été autorisée sur un parcours bien défini sur lequel 2.000 policiers ont été mobilisés.

Sur les 95 interpellations, une concerne une détention prohibée de stupéfiants, deux autres visent des personnes interdites de participer au défilé parti de la place de la Bastille. Une centaine de personnes font l'objet d'une telle "interdiction de paraître", avait affirmé mercredi le préfet de police Michel Cadot. Les personnes interpellées ont été conduites au commissariat pour un contrôle d'identité, a indiqué la préfecture de police, sans préciser si certaines avaient été placées en garde à vue.
Avant que le cortège ne se mette en branle, les manifestants affluaient vers Bastille notamment par le boulevard Richard-Lenoir, où les forces de l'ordre procédaient à des fouilles dans le calme et de façon fluide. L'objectif de ces fouilles et saisies d'objets est d'"éviter que puissent être introduits des projectiles ou des dispositifs permettant de se masquer", a expliqué Michel Cadot alors qu'une partie du mobilier urbain a été renforcé par des panneaux en bois.
Selon Force Ouvrière, près de 60.000 manifestants ont répondu présent à l'appel des syndicats pour demander le retrait de la loi Travail. Un objectif que ne veut pas perdre Jean-Luc Mélenchon : "Il faut suivre les consignes des syndicats et ne pas se faire voler le sens de ce que nous faisons. Le but n'est pas de manifester mais d'obtenir le retrait de la loi El Khomri", a-t-il déclaré au micro de RTL.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/