1 min de lecture Renseignement

Loi Renseignement : ce que craignent les opposants au projet

REPLAY / ÉCLAIRAGE - Les professionnels du droit et d'internet s'inquiètent de la mise en place d'une série de mesures qui bafoueraient les libertés des Français.

Yves Calvi RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Loi Renseignement : ce que craignent les opposants au projet Crédit Image : DENIS CHARLET / AFP | Crédit Média : Jean-Alphonse Richard | Durée : | Date : La page de l'émission
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard et La rédaction numérique de RTL

L'Assemblée nationale démarre l'examen de la loi Renseignement, ce lundi 13 avril. Un texte qui provoque de nombreuses réticences au sein de la société française, qui craint de voir se mettre en place un texte liberticide. Députés, magistrats et avocats dénoncent la collecte massive d'informations à l'aide de presque tous les moyens possibles, tels que la Caméra Espion au domicile, la balise sous la voiture ou le captage des conversations SMS et téléphoniques.

Qui va surveiller les flux d'informations ? C'est ce que se demande Jean-Marie Delarue, président de la CNICS, autorité qui veille sur les écoutes judiciaires. "Ce qui m'effraie, c'est que ces techniques pourraient être développées sans contrôle. Demain, quand on posera un appareil de sonorisation dans un appartement, est-ce que l'on aura les données qui seront recueillies ? Je demande que oui pour pouvoir être sûr que ce qui se fait sera bien conforme à la loi", explique-t-il.

Les hébergeurs informatiques sont également inquiets. Il leur est demandé d'installer un outil d'analyse informatique qui détecterait les connexions suspectes liées au terrorisme. Des sociétés telles qu'OVH ou Gandi craignent la fuite de leurs clients qui se sentiraient espionnés. Le patron de Gandi chiffre à 40% la perte du chiffre d'affaires à cause de la loi et menace de déplacer ses services à l'étranger.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Renseignement Terrorisme Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants