1 min de lecture Environnement

Limousin : une maison de retraite pour éléphants issus de zoos

C'est le projet, en pleine campagne française, de deux Belges amoureux des pachydermes. Les travaux avancent. Les premiers pensionnaires pourront arriver à la fin de l'année pour terminer paisiblement leurs jours.

C'est notre plane`te - C'est notre Planète Virginie Garin iTunes RSS
>
Limousin : une maison de retraite pour éléphants issus de zoos Crédit Image : AFP / JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN | Crédit Média : Virginie Garin | Durée : | Date : La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin et Loïc Farge

Leur maison est en construction, avec un grand parc autour. En fait, il y a de plus en plus de villes ou de pays en Europe (comme la Suède) qui interdisent les animaux sauvages dans les cirques. Donc que vont devenir les éléphants, qui peuvent vivre jusqu'à 60 ans ?

Certains iront dans le Limousin, à Bussière-Galant près de Limoges. Cette pension un peu spéciale a été imaginée par deux soigneurs animaliers belges, Sofie et Tony, sur le terrain d'une ancienne ferme équestre.

Selon leurs estimations, les cirques compteraient encore en Europe 141 éléphants. Il sera impossible de les relâcher dans la nature en Afrique. Ils ne résisteraient pas, car ils sont nés et ont grandi en captivité.

Les deux soigneurs ont obtenu l'autorisation d'ouverture. Ils ont des sponsors et des bénévoles qui viennent les aider pour les travaux. Il va falloir construire deux clôtures. Un éléphant, ça fait 6 tonnes. C'est aussi lourd que dix vaches, autant qu'elles soient solides.

À lire aussi
Un masque par terre (illustration) environnement
Masques jetés par terre : un député propose une amende de 300 euros

Dans cette maison de retraite pour pachydermes, il pourra y avoir jusqu'à dix pensionnaires. Les trois premiers sont attendus à la fin de l'année.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Limousin Biodiversite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants