1 min de lecture Vaccin

"Les vaccins obligatoires ne sont pas les plus importants", dit le président du CTV

INVITÉ RTL - Selon le président du Comité Technique de Vaccination (CTV), la France doit revoir la gradation de ses vaccins.

Le Gardasil lutte contre le cancer du col de l'utérus
Le Gardasil lutte contre le cancer du col de l'utérus Crédit : AFP
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) remet en cause l'obligation vaccinale pratiquée en Francedans un rapport. Selon le président du Comité Technique de Vaccination (CTV) Daniel Floret, "cette obligation est ancienne et date d'environ 50 ans. Il n'est pas illogique de penser que la situation sanitaire de la France a évolué depuis".

Une obligation seulement en place en France et en Italie

Les vaccins obligatoires comme la diphtérie, le tétanos ou la poliomyélite "ne sont pas forcément les vaccins les plus importants aujourd'hui", ajoute-t-il. D'après ce rapport, seul l'Italie émet, comme la France, une obligation vaccinale. "Pour nos voisins européens, les pays qui n'ont pas d'obligation vaccinale ont des couvertures de vaccins qui sont similaires, voire meilleures à celles de la France", explique Daniel Floret. 

Les vaccins recommandés ne signifient pas qu'ils sont facultatifs

Daniel Floret, le Président du comité technique des vaccins
Partager la citation

Le président du Comité Technique de Vaccination estime que "les vaccins obligatoires restent nécessaires mais il n'y a aucune raison actuellement de faire une gradation entre ceux-là et d'autres vaccins, alors qu'ils sont aussi importants. Si on maintient cette obligation, il faut trouver un statut juridique de telle sorte que les vaccins recommandés ne soient pas vécu comme des vaccins facultatifs, ce qui est le cas actuellement".

À lire aussi
Vaccins : pourquoi de nombreuses pharmacies sont en rupture de stock (illustration) santé
Les actualités de 6h30 - Vaccins : pourquoi de nombreuses pharmacies sont en rupture de stock
>
"Les vaccins obligatoires ne sont pas les plus importants", dit le président du comité technique des vaccins Crédit Image : Fred Bukajlo / SIPA / RTL | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vaccin Santé Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7774320723
"Les vaccins obligatoires ne sont pas les plus importants", dit le président du CTV
"Les vaccins obligatoires ne sont pas les plus importants", dit le président du CTV
INVITÉ RTL - Selon le président du Comité Technique de Vaccination (CTV), la France doit revoir la gradation de ses vaccins.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/les-vaccins-obligatoires-ne-sont-pas-les-plus-importants-dit-le-president-du-ctv-7774320723
2014-09-15 22:34:47
https://cdn-media.rtl.fr/cache/oz6CUfpUKcSVtc-maOIOSw/330v220-2/online/image/2014/0915/7774320922_un-rapport-remet-en-cause-l-obligation-d-effectuer-des-vaccins-en-france.jpg