1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les syndicats d'Air France décident de boycotter une réunion avec la direction prévue lundi
2 min de lecture

Les syndicats d'Air France décident de boycotter une réunion avec la direction prévue lundi

Les syndicats d'Air France boycottent une réunion avec la direction, dénonçant la méthode d'Alexandre de Juniac.

Alexandre de Juniac, ancien PDG d'Air France-KLM, le 18 novembre 2015 (archives).
Alexandre de Juniac, ancien PDG d'Air France-KLM, le 18 novembre 2015 (archives).
Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Les syndicats représentatifs d'Air France ont annoncé ce samedi leur intention de boycotter la réunion "stratégique et sociale" convoquée ce lundi matin par la direction pour lancer la renégociation des accords d'entreprise. Dans un communiqué commun, les organisations syndicales représentatives d'Air France, issues des élections professionnelles de la semaine dernière, annoncent "décliner l'invitation d'Alexandre de Juniac", PDG du groupe aérien Air France-KLM.

La direction d'Air France a déclaré dans un communiqué transmis dans la nuit à l'AFP "regretter" la décision de syndicats. "La CFE-CGC, l'UNAC-CGC, FO, le SNPNC FO, la CFDT, l'UNSA Aérien, l'UNSA PNC, la CGT, le SNPL et le SPAF, réunis vendredi, considèrent que les multiples déclarations médiatiques d'Alexandre de Juniac, président de la holding Air France/KLM, compromettent le dialogue social au sein de la Compagnie Air France", écrivent-ils dans un communiqué.

Ils dénoncent la "méthode" d'Alexandre de Juniac

Ils dénoncent la "méthode" d'Alexandre de Juniac, qui a annoncé cette réunion "à la place du président d'Air France, par voie de presse et pendant le scrutin des élections professionnelles de la compagnie AirFrance". En outre, ils estiment que cette réunion, fixée "quelques heures avant le comité de nomination qui examinera son renouvellement à la tête de la holding", "répond à des enjeux qui ne sont pas ceux de la Compagnie Air France et de ses salariés".

En début de semaine, de Juniac avait annoncé une réunion pour lancer la renégociation des accords d'entreprise. "Avec Frédéric Gagey, PDG d'Air France, je convierai dès lundi prochain tous les syndicats qui seront désignés comme représentatifs à une réunion stratégique et sociale afin de commencer à élaborer les mesures nécessaires", avait-il indiqué, précisant que les négociations entreraient dans leur phase technique dans la seconde quinzaine d'avril.

Signer des premiers accords "vers la fin de l'été"

À lire aussi

"L'objectif est de parvenir à signer les premiers accords vers la fin de l'été, en septembre, pour une mise en oeuvre sur les années suivantes", a-t-il ajouté. La direction entend remettre à plat les accords d'entreprise, catégorie de personnels par catégorie, en vue d'appliquer le plan Perform, plan stratégique qui prend le relais du plan de restructuration Transform (2012-2014) et prévoit des efforts supplémentaires en terme de productivité.

Dans son communiqué, la direction déclare que "le calendrier de cette réunion était lié à celui des élections syndicales qui ont eu lieu le 12 mars et non à celui de la gouvernance de l'entreprise. Toute autre interprétation est erronée et sans rapport avec l'intérêt supérieur de la Compagnie et de ses salariés". "La réunion du 16 mars devait ouvrir un nouveau cycle de discussions s'inscrivant dans le prolongement du dialogue social qui a permis le succès du plan Transform 2015.  Ce dialogue va se poursuivre et s'amplifier pour que le plan Perform 2020 réussisse à son tour et garantisse à Air France une compétitivité retrouvée et un avenir pérenne" , écrivent encore de Juniac et Gagey qui concluent ainsi : "C'est avec ces seuls objectifs que la direction entend les demandes de ses partenaires et propose donc de définir un nouveau cycle de rencontres, à une date prochaine qui conviendra à tous."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/