1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les migrants dans l'impasse à Calais
3 min de lecture

Les migrants dans l'impasse à Calais

REPLAY - Pour le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, encourager les migrants à tenter de passer en Grande-Bretagne est irresponsable.

Marie Guerrier
Marie Guerrier
Les migrants dans l'impasse à Calais
05:17
Marie Guerrier

L'hiver va être terrible prédit Lila, infirmière à Calais, qui a connu ces derniers jours des nuits de violences entre migrants souhaitant rejoindre le Royaume-Uni et les forces de l'ordre. Depuis 12 ans, elle soigne les migrants de la "Jungle". "Chaque jour je vois arriver entre 20 et 60 nouveaux réfugiés. Je n'avais jamais vu autant de femmes et de bébés" déplore-t-elle dans les pages du Progrès ce jeudi 12 novembre.

Dans Le Figaro, Yves Thréard François Hollande, aujourd'hui à Malte pour trouver des réponses internationales à long terme, d'aveuglement. Qu'attend-il pour fermer la "Jungle" de "Calais" et changer de politique contre l'immigration clandestine, demande l'éditorialiste. Dans une longue interview à Libération, le ministre de l'Intérieur explique que la bonne stratégie c'est de mettre à l'abri les migrants dans des centres d'accueil partout en France. Calais est une impasse assure Bernard Cazeneuve pour qui continuer à encourager les migrants à tenter de passer en Grande-Bretagne est totalement irresponsable. Mais cette stratégie ne fonctionne pas constatent les associations.

Le bilan de Cazeneuve

Dans cette même interview, titrée "Cazeneuve se met à table", le ministre fait le bilan de cette année et demie passée à Beauvau. Depuis sa nomination, il a vécu Charlie Hebdo, la menace terroriste devenue permanente, Sivens et la mort de Rémi Fraisse,le crash de la Germanwings... "On ne peut pas ne pas être affecté personnellement par autant de drames en si peu de temps", reconnait le premier flic de France.

"La première fois que j'ai franchi la grille de l'hôtel Beauvau, j'ai éprouvé physiquement l'intuition que j'allais traverser des épreuves et qu'il fallait se mettre en situation psychologique pour les affronter" explique-t-il, estimant que l'Intérieur ne se réduit pas au ministère de la testostérone.

Les jeunes sont optimistes...

À écouter aussi

Dans l'ambiance morose actuelle, voici peut être une raison de se réjouir : selon un sondage Opinonway publié ce jeudi par La Croix, plus des deux tiers des 16-25 ans se disent optimistes sur leur avenir. D'autres résultats de ce sondage montrent qu'ils sont conscients de la réalité, des difficultés mais qu'ils sont prêts à relever le défi. Mais le journal souligne qu'il faut aussi entendre les autres. Chez les jeunes des zones sensibles urbaines, les tendances s'inversent : 46% seulement disent que leur vie actuelle correspond à leurs attentes.

... et en manque de sommeil

"Génération zombie" titre ce mois-ci Les Inrocks qui enquête sur les moins de 30 ans qui ne savent plus dormir. Parmi les causes avancées, l'addiction aux jeux vidéos et aux réseaux sociaux. L'article rappelle au passage que le sommeil permet distance et maturation des capacités de contradictions. En clair, cela permet de se mettre les idées au clair et de mieux réfléchir.

Les intestins, clés des problèmes de santé ?

"Les secrets du ventre" sont à la Une de l'hebdomaire La Vie, avec pour sous-titre "notre deuxième cerveau". Le thème est très en vogue depuis la publication d'un petit livre très ludique d'une jeune diplômée en médecine allemande, Le Charme discret de l'intestin, et la diffusion d'une soirée spéciale sur Arte. Mais ce que l'on comprend dans ce dossier c'est à quel point nos intestins et leurs millions de bactéries sont l'avenir de la médecine.

Cette flore intestinale rebaptisée microbiote fait l'objet de recherches de plus en plus poussée. Contrairement à ce que l'on pense, les bactéries sont la plupart du temps nos amis et pourraient apporter des réponses à des pathologies variées comme l'obésité, le diabète, les allergies, la dépression.

La rédaction vous recommande

 
 

À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/