2 min de lecture Société

"Les managers rendent les entreprises cauchemardesques", explique Isabelle Saporta

BILLET - Les "chiefs happiness" sont censés rendre le travail en entreprise plus agréable. Mais leurs idées pour remotiver les troupes sont parfois délirantes et peuvent même devenir cauchemardesques.

Isabelle Saporta C'est Comme ça Isabelle Saporta
>
"Les managers rendent les entreprises cauchemardesques", explique Isabelle Saporta Crédit Image : Nicolas Gouhier / RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Isabelle Saporta
Isabelle Saporta

Je vais vous faire découvrir ce matin un livre sur l'entreprise, qui m'a fait bondir. Bienvenue en absurdie, là où les règles de l'entreprise sont devenues complètement dingues ! Vous connaissez les "chiefs happiness", les directeurs du bonheur quoi ? Non ? Ben c'est un tort, car ils sont censés rendre l'entreprise joyeuse. En réalité, ils la rendent juste cauchemardesque !
 
Ce ne sont pas deux dangereux gauchistes qui nous le disent mais deux libéraux assumés, l'économiste Nicolas Bouzou et la philosophe Julia de Funès qui, dans leur Comédie inhumaine, épinglent sans concession les 1001 idées farfelues d’un management devenu fou. Et les histoires - toutes vraies - sont ubuesques.

Les idées folles des "chiefs happiness"

Le directeur général d'un grand groupe d'assurances a ainsi eu l'idée de réunir tous ses collaborateurs dans un amphithéâtre et de leur balancer à la figure des pelotes de laine. Pourquoi faire me direz-vous ? Eh bien pour retisser du lien entre les collaborateurs. Au bout de 10 minutes infantilisantes de bataille de boules de laine, les fils étaient tellement emmêlés que la démonstration du retissage de liens en avait pris un sacré coup. 

Je vous passe les cours de relaxation pour évacuer le stress, les cours d'escalade pour renforcer la solidarité, les escape games pour abattre la concurrence. Les salariés d'une grande banque ont, eux, été enfermés dans une pièce de 9h à 18h avec des seaux de Lego et de pâte à modeler pour développer leur inventivité. Bienvenue à la crèche.

À lire aussi
Les "gilets jaunes" étaient à nouveau mobilisés samedi 9 février 2019 manifestations
"Gilets jaunes" : 52% des Français estiment que le mouvement doit s'arrêter

Mais la palme revient sans doute à France Télévisions qui, en 2005, a monté un séminaire pour tester la résistance au stress de ses salariés. Et quoi de mieux pour les tester que d'organiser une fausse prise d'otages ? Eh oui ! De faux marins d'un syndicat de travailleurs corses bidon, bonjour le cliché en plus, ont ainsi martyrisé des employés pendant plus d'une heure avant qu'on ne révèle la bonne blague !  Ça s'est quand même terminé devant les tribunaux, plusieurs salariés n'ayant pas goûté l'humour "prise d'otage".

Organiser des réunions pour mieux... organiser

Et je ne vous parle même pas des usines à gaz que sont les "process" mis en place par les entreprises, soi-disant pour gérer la complexité de la réglementation, et qui, en fait, rajoutent de l'usine à gaz à l’usine à gaz ! Les managers passent quand même entre 30 et 60% de leur temps à organiser des réunions d'organisation de leur entreprise. 
 
Et ces pratiques délirantes auraient de quoi dégoûter n’importe qui du monde de l'entreprise. Bouzou et de Funès rapportent ainsi que 20 % des salariés déclarent "être présents pour être présents" dans leur entreprise. Et près de 30 % souhaiteraient un arrêt maladie…

Bref, merci les idées à la con, ça nous a bien bien motivés ! Si les managers en cherchent de bonnes, on peut leur conseiller de lire ce bouquin qui propose juste d'arrêter les réunions inutiles et de faire confiance à ses salariés. Eh oui, c'est assez simple en fait, c'est comme ça ! 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Entreprises Polémique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794693656
"Les managers rendent les entreprises cauchemardesques", explique Isabelle Saporta
"Les managers rendent les entreprises cauchemardesques", explique Isabelle Saporta
BILLET - Les "chiefs happiness" sont censés rendre le travail en entreprise plus agréable. Mais leurs idées pour remotiver les troupes sont parfois délirantes et peuvent même devenir cauchemardesques.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/les-managers-rendent-les-entreprises-cauchemardesques-explique-isabelle-saporta-7794693656
2018-09-07 12:44:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/pSXeZBRnxJTl8U_CwemUvQ/330v220-2/online/image/2018/0824/7794522112_isabelle-saporta.jpg