2 min de lecture

Les frères El Bakraoui identifiés parmi les auteurs des attentats

REPLAY - Découvrez les sujets qui seront abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".

Les auditeurs ont la parole - Praud Les auditeurs ont la parole Pascal Praud iTunes RSS
>
Les auditeurs ont la parole du 23 mars 2016 Crédit Image : DR | Durée : | Date : La page de l'émission
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Les frères El Bakraoui identifiés parmi les auteurs des attentats

Les frères belges Ibrahim et Khalid El Bakraoui ont été identifiés comme deux des kamikazes des attentats coordonnés de Bruxelles qui ont fait 31 morts et 270 blessés mardi, a indiqué mercredi le procureur fédéral belge Frédéric Van Leeuw. 

Ibrahim El Bakraoui a été identifié grâce à ses empreintes comme étant l'un des auteurs des attentats de l'aéroport. Son frère Khalid a lui été identifié, lui aussi par ses empreintes, comme auteur de l'attentat à la station de métro de Maelbeek, au coeur du quartier européen. 

En ce qui concerne l'attentat à l'aéroport international de Bruxelles-Zaventem, où une photo montrant trois suspect a été diffusée, "l'auteur au milieu de la photo qui est l'un des deux kamikazes a été identifié grâce à ses empreintes". "Il s'agit d'Ibrahim El Bakraoui, né à Bruxelles le 9 octobre 1986, de nationalité belge".
 
A propos de l'attentat du métro de Maelbeek, "l'explosion s'est produite à l'intérieur de la deuxième rame alors que celle-ci était toujours dans la station, le kamikaze a été identifié par ses empreintes, il s'agit de Khalid El Bakraoui, frère d'Ibrahim, né à Bruxelles le 12 janvier 1989 de nationalité belge". 

"Les deux terroristes décédés avaient de lourds antécédents judiciaires non liés au terrorisme", a rappelé le procureur. 

Invité de RTL MIDI à 12h50 : Simon Bretholz, expert en sécurité.

La rédaction vous recommande

Euro 2016 : faut-il maintenir les fans zones ?

Le secrétaire d'Etat aux Sports Thierry Braillard assure que l'Euro-2016 de football, prévu en France du 10 juin au 10 juillet, "ne sera pas reporté ou annulé", au lendemain des attentats à Bruxelles. 

"On le répète depuis plusieurs mois, la menace terroriste a été intégrée à nos réflexions depuis le début" et "annuler ou reporter le championnat d'Europe de football, ce serait donner raison à ces lâches", assure le ministre dans un entretien à L'Equipe. 

Thierry Braillard ajoute que "dans ces moments-là, il ne faut pas ajouter de la peur à la peur". "On ne peut pas faire mieux en termes de sécurité pour l'Euro." 

Mardi, le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, avait estimé lui aussi que l'Euro-2016 n'était pas en danger. 

"Il n'y a jamais de risque zéro mais en tout cas il y a une volonté ferme de l'État, de la fédération et de l'UEFA, des organisateurs de recevoir de façon très agréable et sans risque" les deux millions de personnes qui se rendront en France à cette occasion, avait souligné Noël Le Graët. 

Euro 2016 : faut-il maintenir les fans zones ?
Nombre de votes : 5393 *Sondage à valeur non scientifique
La rédaction vous recommande

Nous attendons vos commentaires.

Lire la suite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants