1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les Français assurent leurs produits high-tech et électroménagers mais ne savent pas pourquoi
1 min de lecture

Les Français assurent leurs produits high-tech et électroménagers mais ne savent pas pourquoi

L'assurance de ces produits représente 2 milliards d'euros par an. Plus de la moitié des Français souscrivent à une assurance de type "affinitaire" sans savoir ce qu'elle comprend et 7 Français sur 10 pensent que ces assurances font "doublon".

L'assurance des produits high-tech et électroménagers représente 2 milliards d'euros par an en France
L'assurance des produits high-tech et électroménagers représente 2 milliards d'euros par an en France
Crédit : AFP
Édouard Nguyen

Obligatoire pour l'habitation et l'automobile, l'assurance des produits high-tech et électroménagers est optionnelle. Elle représente toutefois une dépense de 2 milliards d'euros par an pour les Français. Ces derniers seraient trop assurés, selon une étude Odoxa pour le comparateur Lesfurets.com. Plus de la moitié des Français souscrivent à une assurance de type "affinitaire" sans savoir ce qu'elle comprend. Ainsi, ils se retrouveraient "multi-assurés", ce qui ne serait pas rentable pour eux. 

L'assurance "affinitaire" couvre les objets que l'on achète, notamment les produits high-tech ou électro-ménagers. Cette assurance est aussi appelée assurance casse et vol. Elle propose des remplacements à neuf, des garanties 100% remboursement ou encore la prolongation de garantie. Selon l'enquête d'Odoxa, ce type d'assurance n'est pas un "luxe" que s’offriraient les Français les plus à l'aise financièrement, puisque ce sont les classes moyennes "inférieures" qui les souscrivent le plus.

Résilier un contrat d'assurance est difficile

Cependant, la moitié des Français qui souscrivent à ce genre d'assurances ne connaît pas les modalités et conditions de garantie. Pour les raisons qui les mènent à y souscrire, près d'un tiers (36%) des personnes sondées estiment que le coût de l'assurance est inférieur à la valeur et l'utilité du produit. Puis un tiers (29%) des personnes interrogées n'ont pas confiance en la qualité et durée de vie du produit. Enfin, 17% évoquent la force de persuasion du vendeur.

Bien qu'ils sont 18% à penser que ces assurances couvrent des risques qu'aucune autre des assurances du consommateur ne couvre, 7 Français sur 10 pensent que ces assurances font "doublon" avec d'autres contrats. Et ils sont autant à penser que résilier ces contrats d'assurance est difficile. La Fédération française des Sociétés d'assurances (FFSA) tente pourtant de faciliter la compréhension et la résiliation de ces contrats. Depuis le 17 mars 2014, la loi Hamon permet notamment un droit de rétractation dans les quatorze jours suivant la signature du contrat

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/