1 min de lecture Fast food

Les fontaines à sodas bientôt interdites dans les lieux publics

L'Assemblée nationale a validé l'amendement du projet de loi de modernisation du système de santé, qui prévoit notamment l'interdiction des fontaines à sodas.

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Les fontaines à sodas bientôt interdites dans les lieux publics Crédit Image : Aaron Davidson / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : Elodie Guillard | Durée : | Date : La page de l'émission
Claire Gaveau
Claire Gaveau
et La rédaction de RTL

Protéger contre la tentation. C'est le credo développé par le projet de loi Santé mené par Marisol Touraine. Les députés ont en effet voté un amendement UDI pour interdire les fontaines à sodas dans les lieux publics. Cette pratique, venue tout droit des États-Unis, commençait à se répandre largement notamment dans les chaînes de restauration rapide. 

Philippe Vigier, président du groupe UDI à l'Assemblée nationale, parle d'un "danger de santé publique". "À un moment ou à un autre, il faut que l'on soit capable d'ériger des barrières lorsqu'il y a des fléaux comme celui de l'obésité en France et dans de nombreux pays du monde. Il faut être capable d'apporter un caractère réglementaire", a expliqué le député.

"Des populations à risque que l'on veut protéger"

La lutte contre l'obésité gagne donc du terrain alors que ces fontaines sont de plus en plus répandues. Le problème est d'autant plus important qu'il touche un public bien particulier. "Les jeunes, les adolescents et les populations les plus défavorisées qui trouvent là sur un plan économique une revalorisation de la consommation. C'est particulièrement pervers car cela touche des populations à risque que l'on veut protéger sur le plan de l'obésité", a expliqué Serge Hercbecq, professeur de nutrition. 

Parmi les principaux concernés ? Quick. La chaîne de fast-food a installé des fontaines à sodas dans la quasi-totalité de ses restaurants. Le groupe regrette déjà "de ne plus pouvoir laisser à ses clients la liberté de choisir". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fast food Santé Assemblée nationale
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants