1 min de lecture Wikileaks

Les États-Unis espionnent nos présidents : est-ce grave ?

REPLAY - Gérard Longuet, ancien ministre de la Défense et sénateur "Les Républicains" de la Meuse, et Alain Bauer, professeur de criminologie, ont commenté les révélations de Wikileaks selon lesquelles la NSA aurait espionné les trois derniers présidents français.

>
Les États-Unis espionnent nos présidents : est-ce grave ? Crédit Image : Elodie Grégoire | Durée : | Date :
RTL Petit Matin - Julien Sellier
Julien Sellier et Christelle Rebière

Selon les notes de synthèse de la National Security Agency (NSA) obtenues par WikiLeaks et publiées ce mercredi par Libération et Mediapart, les trois derniers présidents français auraient été placés sur écoute par les États-Unis. Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande auraient été espionnés entre 2006 et 2012. Ces pratiques mettent-elles la France en danger ?

Gérard Longuet, ancien ministre de la Défense et sénateur "Les Républicains" de la Meuse, s'est dit surpris de la méthode entreprise par les États-Unis, surpris de cette maladresse américaine. Selon lui, un gouvernement a effectivement la nécessité absolue, dans certaines crises, de savoir vraiment ce qui se passe à l'intérieur de son territoire y compris dans celui d'un gouvernement allié mais il ne devrait pas employer ce type de méthode direct et brutal.

Il y a là un vrai mépris du partenaire.

Gérard Longuet, ancien ministre de la Défense et sénateur "Les Républicains" de la Meuse
Partager la citation

Le professeur de criminologie Alain Bauer révèle qu'il n'a pas été surpris ni stupéfait par les révélations de WikiLeaks sur l'espionnage des États-Unis. Il appartient à la catégorie de ceux qui savent que les espions espionnent et que les États se surveillent. Le spécialiste des questions de sécurité estime que pour les Américains, les opérations de renseignement se traduiraient par une volonté d'espionnage économique et industriel. Il affirme, par ailleurs, que les déclarations n'ont eu aucun effet sur la politique diplomatique de la France. 

Sur le fond, il n'y a eu aucune révélation.

Alain Bauer, professeur de criminologie
Partager la citation
RTL vous recommande
Lire la suite
Wikileaks Espionnage Renseignement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants