1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les Chinois en embuscade sur le marché des VTC
1 min de lecture

Les Chinois en embuscade sur le marché des VTC

ÉDITO - Taxify se lance à Paris pour concurrencer Uber. Mais derrière cette enseigne, c'est le géant chinois Didi qui se profile.

François Lenglet
François Lenglet
Crédit : Damien Rigondeaud
François Lenglet : les Chinois en embuscade sur le marché des VTC
03:37
Les Chinois en embuscade sur le marché des VTC
03:38
François Lenglet & Loïc Farge

Un nouveau service de VTC débarque à Paris. La start-up estonienne Taxify est arrivé jeudi 5 octobre en France, en proposant le même service qu'Uber : des courses de VTC au moyen d'une application sur téléphone. Le même service, mais pour des tarifs deux fois moins chers - au moins pour la période de lancement - et avec une commission bien supérieure pour les chauffeurs. La start-up revendique déjà 3 millions d’utilisateurs dans dix-neuf pays. Mais derrière Taxify, c'est un géant chinois qui se profile, et qui débarque en Europe pour concurrencer Uber.

Ce géant chinois du VTC, c'est Didi Chuxing. Il réalise quelque 20 millions de courses par jour en Chine. L'entreprise est dirigée par l'une des femmes réputées les plus influentes de l'empire du Milieu. Jean Liu, 39 ans, a été élue femme de l'année 2016 par le Financial Times. C'est la fille d'un grand patron chinois, le fondateur de Lenovo, numéro un mondial de la micro-informatique, qui avait racheté la division PC d'IBM il y a quelques années. Elle a fait des études en Chine et à Harvard, puis une carrière éclair chez Goldman, avant d'atterrir dans cette jeune pousse qu'elle a considérablement développée.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/