1 min de lecture Tabac

Les buralistes mobilisés mardi contre le paquet neutre

Les 26.000 buralistes français sont appelés à la mobilisation pour réaffirmer leur opposition au paquet neutre.

Des buralistes toulousains manifestent contre le paquet neutre.
Des buralistes toulousains manifestent contre le paquet neutre. Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La Confédération des buralistes a lancé un appel lundi aux quelques 26.000 buralistes français afin qu'ils poursuivent la mobilisation contre le paquet neutre. La ministre de la Santé envisage de réintroduire cet emballage lambda dans le projet de loi de Santé. 

A Toulouse notamment ce matin, une centaine de buralistes étaient rassemblés devant la préfecture. Ils arboraient des pancartes sur lesquelles figurent des messages comme "Supprimer les buralistes ne fera pas baisser le tabagisme" ou "Non au paquet neutre, non au paquet à 10 euros". Dans d'autres commune sde France, des carottes ont été déversées comme à Paris devant le ministère de l'Économie et des Finances.

Le paquet de cigarettes neutre en question

Le Sénat entamera le 14 septembre l'examen en séance publique du projet de loi de Santé, dont l'un des objectifs est de lutter contre le développement du tabagisme, notamment chez les jeunes. Le 22 juillet dernier, les sénateurs avaient pourtant adopté un amendement visant à faire passer la place des avertissements sanitaires à 65% de la taille du paquet. Cet amendement ne prévoyait pas de supprimer la marque figurant sur le paquet.

"La ministre a annoncé que la mesure serait réintroduite par voie d'amendement dans le texte qui sera examiné en séance publique au Sénat", a réaffirmé lundi à l'AFP le ministère de la Santé, ajoutant que si cet amendement devait être rejeté, "le gouvernement demanderait aux députés de confirmer leur vote de première lecture en faveur de cette mesure". "La mesure entrera donc en vigueur comme prévu", a encore ajouté le ministère.

À lire aussi
Une femme fume une cigarette (illustration) tabagisme
Mois sans tabac : "Le confinement a aussi de bons côtés", note un médecin

Les buralistes et producteurs de tabac redoutent que cette mesure fasse flamber le prix des paquets de cigarettes en France et que les consommateurs aillent davantage se fournir à l'étranger. Ils considèrent qu'introduire un paquet sans marque n'est pas la solution pour lutter massivement contre le tabagisme.

En 2014, d'après les buralistes, plus de 1.000 bureaux de tabac ont fermé leurs portes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tabac Buralistes Santé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants