1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le Touquet : des centaines de motards en colère manifestent contre les 80 km/h
2 min de lecture

Le Touquet : des centaines de motards en colère manifestent contre les 80 km/h

2.000 deux-roues ont défilé ce samedi 14 avril contre la limitation de vitesse à 80 km/h sur le réseau secondaire.

La Fédération des Motards en colère manifeste contre l'abaissement à 80km/h des routes secondaires.
La Fédération des Motards en colère manifeste contre l'abaissement à 80km/h des routes secondaires.
Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Touquet : des centaines de motards en colère ont manifesté contre le 80 km/h
01:15
Maxime Wolff & La rédaction numérique de RTL

Les motards ont fait entendre leur colère. Opposée notamment à l’abaissement de la limite de vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes secondaires, la Fédération des Motards en colère des Hauts-de-France a appelé à un grand rassemblement ce samedi 14 avril. Un succès, puisque le premier cortège parti de Lomme (Nord) le matin a été rejoint par d’autres pour arriver au Touquet (Pas-de-Calais) en début d’après-midi.

2.000 motards et leurs bolides, des grosses Harley Davidson, mais aussi des sportives et des motocross, ont fait gronder leurs engins à quelques centaines de mètres de la rue cossue où vit régulièrement le président Macron. Le symbole est fort, mais la colère aussi. "Le problème c'est qu'à 80 kilomètres par heure, on n'a plus beaucoup d'attention et de ce fait-là, on risque d'arrêter la moto simplement", se désole un motard.  

Certains d'entre eux se veulent réalistes et n'envisagent pas que la mesure puisse être annulée par le gouvernement. "Compte tenu du coût pour changer les panneaux, même si l'expérimentation n'est pas très bonne, généralement ils ne reviennent pas en arrière". "À 80, les véhicules vont être plus proches, on va avoir des véhicules arrivant à l'arrière, avec des distances de freinage qui sont pas les mêmes entre les véhicules lourds et les véhicules légers", prévient un motard inquiet pour sa sécurité

Doublement des glissières de sécurité

"Ils ont raison mais la difficulté c'est qu'on va avoir un coût de carburant qui va augmenter. Mathématiquement le nombre de kilomètres effectués va diminuer donc globalement on va dire que les 80 km/h sont quelque chose de positif alors que finalement ça n'a rien à voir", analyse un des manifestants.

À lire aussi

Christelle elle, est venue de l'Oise et a une proposition à faire à Emmanuel Macron : "S'il n'a pas peur de monter derrière une femme il est le bienvenu et je me ferai une joie de lui faire un baptême moto", lance la motarde.

Pour plus de sécurité, les motards demandent une meilleure formation des automobilistes concernant les téléphones portables, un meilleur entretien du réseau routier, des marquages moins glissants et le doublement des glissière de sécurité

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/