2 min de lecture Économie

"Le salaire net des Français changera quatre fois en 18 mois", prévient Lenglet

ÉDITO - Le gouvernement a annoncé, jeudi 20 septembre, un geste fiscal, à destination de certains retraités modestes. Ils ne seront finalement pas frappés par la hausse de la CSG en 2019. De quoi rajouter de la complexité à la politique économique du gouvernement.

LENGLET 245300 Lenglet-Co François Lenglet
>
"Le salaire net des Français changera quatre fois en 18 mois", prévient François Lenglet Crédit Image : AFP / MYCHELE DANIAU | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet et Leia Hoarau

Il s’agit, nous dit le gouvernement, de 300.000 personnes, sur un total de 7,5 millions de retraités qui avaient été concernés par cette hausse de 1,7 point de la CSG, sur leur pension, au 1er janvier dernier. 

Ce remord tardif du gouvernement – c’est vrai que le seuil de déclenchement de la hausse d’impôt était très bas, et le reste d'ailleurs – va se traduire par un de ces dispositifs dont Bercy a le secret : seront exonérés tous les retraités qui n’ont pas dépassé le seuil de référence pendant 2 ans en continu. Si vous avez compris ce que je veux dire, c’est que je me suis mal exprimé.

Malgré tout, c'est une bonne nouvelle : tout ce qui peut alléger la fiscalité des Français est bon à prendre. Mais ce n'est pas très lisible. Les revirements se succèdent. Cette affaire, qui donne le sentiment qu'on avait mal calculé. La fiscalité des successions, sur laquelle on évoque une réflexion assez justifiée, démentie quelques heures plus tard par le président lui-même.

À lire aussi
Des travailleurs durant une réunion entreprises
Emploi : les CDI augmentent de 5 % en France en 2019

Idem pour la redevance audiovisuelle, dont le chantier est ouvert par la ministre de la Culture, François Nyssen, puis semble t-il refermé, sans qu'on en soit bien sûr. Idem encore pour l'exit tax, dont la fin est annoncée par le président dans un magazine américain, puis oubliée, car l'exit tax est maintenue finalement. Le prélèvement à la source, pour lequel on est passé par des atermoiements qui étaient ceux du président lui-même.

Où va le gouvernement ?

On a le sentiment qu'ils ne savent plus où aller. Et même sur les mouvements qui ont une certaine cohérence (baisse des charges sociales contre hausse de la CSG), il y a un bougé permanent. La baisse des charges va se faire en trois fois : 1er janvier 2018, 1er octobre 2018, et octobre 2019 pour les charges sur les heures supplémentaires. Et dans l'intervalle, en janvier 2019, le prélèvement à la source va intervenir. 

Ça veut dire que le salaire net des Français va changer 4 fois en 18 mois pour raisons fiscales. On a du mal à imaginer que cela n'ai pas d'impact sur la consommation, et donc sur la croissance. Et du point de vue du fameux bazar fiscal, malgré de vraies réformes (le plan santé et le plan pauvreté étant les derniers en date), le quinquennat Macron se situe dans la continuité parfaite de ses prédécesseurs. Il a la main en permanence sur le levier fiscal, et n'arrête pas de s'en servir.

Comment peut-on expliquer cela ? Parce qu'Emmanuel Macron est Français, et plus encore, un haut fonctionnaire français. En France, la politique économique, c'est d'abord de bricoler les impôts - c'est vrai que notre système fiscal offre un vaste terrain d'exercice à cette forme d'intelligence. On voit bien, dans toutes ces mesures, que les inspecteurs des finances se sont régalés à les mettre au point. La politique économique au temps de Macron, c'est le festin de Bercy. Bon appétit messieurs !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Salaires Fiscalité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794871524
"Le salaire net des Français changera quatre fois en 18 mois", prévient Lenglet
"Le salaire net des Français changera quatre fois en 18 mois", prévient Lenglet
ÉDITO - Le gouvernement a annoncé, jeudi 20 septembre, un geste fiscal, à destination de certains retraités modestes. Ils ne seront finalement pas frappés par la hausse de la CSG en 2019. De quoi rajouter de la complexité à la politique économique du gouvernement.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/le-salaire-net-des-francais-changera-quatre-fois-en-18-mois-previent-lenglet-7794871524
2018-09-21 08:58:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/swwTN4d1ou89VpQ5iIuj1g/330v220-2/online/image/2018/0606/7793652550_fiche-de-salaire-photo-d-illustration.jpg