1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le "non" de la Grèce inonde les unes des journaux nationaux
2 min de lecture

Le "non" de la Grèce inonde les unes des journaux nationaux

REPLAY - Le résultat du référendum plonge le pays dans l'inconnu, entre espoir pour les uns et peur pour les autres.

Adeline François
Adeline François
Le "non" de la Grèce inonde les unes des journaux nationaux
06:31
Adeline François

Le non des Grecs au référendum s'affiche sur toutes les unes des journaux nationaux. Libération titre "Non de Zeus" sur une page toute noire. Personne n'a cependant osé le "Tonnerre de grèce". Les mots qui reviennent sont plus apocalyptiques : séisme, chaos, saut dans l'inconnu. "Le 'non' qui ébranle l'Europe" titre les Echos. "L'Europe ébranlée par le non grec en une du Monde. "La Grèce claque la porte au nez de l'euro", affirme L'Opinion alors que en une de 20 Minutes "La Grèce crie son 'non'". "La Grèce fait un grand pas vers la sortie de l'euro", assure en une Le Figaro.

Un poing, et des interrogations

Un mot donc, Non, et une autre image a la une de la plupart des journaux, un poing levé. En une de l'Humanité, c'est le poing levé d'un militant du non. En une du Figaro, le poing levé d'Alexis Tsipras que le journal qualifie de "militant d'extrême gauche dans un costume de premier ministre". À l'exact opposé, L'Humanité exige en une: "Maintenant, respectez le non du peuple grec !". Un non considéré comme lucide, courageux et puissant d'un peuple debout, qui constitue une "magnifique leçon de démocratie". Malgré tous ces développements, les journaux du jour n'ont pu faire figurer l'information principale de ce lundi matin : la démission du ministre grec des finances Yanis Varoufakis, annoncée sur son blog en début de matinée avec un article au titre aussi bref qu'explicite : "Minister no more".

La carte scolaire pose question

Les élèves boursiers agacent dans certains lycées parisiens. Comme le rélève le Figaro, Le système d'attribution de points aux collégiens en fonction des notes permet de formuler des vœux d'affectation. Petite nuance : un élève boursier obtient automatiquement 300 points supplémentaires. À la rentrée prochaine, le très prisé lycée Charlemagne situé dans le marais et qui affiche 99% de réussite accueillera ainsi 50% de boursiers, qui ont plus de points que de très bons élèves venant du privé.

Le programme de fidélité "absurde" d'Air France

Le site Slate s'est penché sur les bénéfices de la fameuse carte Flying Blue d'Air France, le programme de fidélité de la compagne qui compte tout de même 25 millions d'abonnés. Cible des critiques : un barème de rétributions en «miles» complètement déconnecté de l'unité de mesure qui lui a donné naissance.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/