1 min de lecture Attentat à Berlin

Strasbourg : le marché de Noël protégé par des mesures "drastiques"

INVITÉE RTL - La sénatrice du Bas-Rhin Fabienne Keller a réagi à l’attentat qui a frappé un marché de Noël à Berlin.

RTL Petit Matin - Julien Sellier L'invité de RTL Petit Matin Julien Sellier
>
Strasbourg : le marché de Noël protégé par des mesures "drastiques" Crédit Image : PATRICK HERTZOG / AFP | Crédit Média : Stéphane Carpentier | Durée : | Date : La page de l'émission
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier et La rédaction numérique de RTL

Au lendemain de l’attentat qui a endeuillé la capitale allemande, la France a annoncé que les conditions de sécurité allaient être encore rehaussées pendant les fêtes de fin d’année. Lundi 19 décembre, un camion a foncé dans la foule présente sur un marché de Noël à Berlin faisant au moins 12 morts et 48 blessés, dont plusieurs grièvement. À Strasbourg, qui accueille le marché de Noël le plus couru de l’hexagone, "des mesures très importantes ont été prises par le préfet et par le maire actuel Roland Ries", assure la sénatrice du Bas-Rhin Fabienne Keller.

"C’est un grand marché, qui a été organisé entièrement entre les deux bras de L’Ill, et donc les ponts sont contrôlés. Il y a des véhicules lourds pour empêcher l’entrée intempestive de camions, et la circulation est interdite à l’intérieur", explique l’élue Les Républicains qui a dirigé la ville pendant pendant près de 7 ans, “c’est un grand marché donc il a pu être structuré avec des mesures drastiques”.

Les marchés de Noël remis en question

Les marchés de Noël plus modestes, comme celui qui a été attaqué à Berlin, sont peut-être plus vulnérables face à la menace terroriste pour celle qui a été la porte-parole d’Alain Juppé pendant la campagne présidentielle : "Là, on est sur une situation beaucoup plus difficile à protéger, c’est un petit marché, comme il y en a des milliers en Allemagne et en France".

Dans un contexte de menace terroriste accrue, Fabienne Keller espère que les municipalités françaises ne seront pas malgré tout contraintes d’annuler purement et simplement les manifestations en plein air organisées à l’occasion des fêtes de fin d’année : "C’est une décision lourde, parce qu’une fête de Noël, c’est symbolique de notre art de vivre, de notre société. Y renoncer c’est quand même montrer que ceux qui sont les plus violents ont réussi à limiter nos libertés".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentat à Berlin Sécurité Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants