2 min de lecture Braderie de Lille

Le journal de 8h : malgré l'annulation de la grande braderie, Lille va faire la fête

Plus de deux millions de personnes étaient attendues dans la ville du Nord et une partie d'entre elles pourront tout de même bénéficier d'activités.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 8h: malgré l'annulation de la Grande braderie, Lille va vivre Crédit Image : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 1
Yann Bouchery Journaliste RTL

À cause du contexte terroriste et de l'ampleur de la grande braderie de Lille, qui accueille chaque année plus de deux millions de personnes, l’événement a été annulé, une première depuis l'Occupation. Mais les Lillois ont tout de même décidé d'accueillir les touristes. Des animations culturelles, des ventes ou des rendez-vous culinaires seront organisés par les Lillois.

Commerçants, restaurateurs et acteurs du domaine culturel seront mobilisés. À l'occasion, plusieurs mesures exceptionnelles ont été prises, comme la fermeture des bars à quatre heures du matin, l'ouverture exceptionnelle d'une partie des commerces de la ville ou encore la gratuité de certains musées.

Par exemple, le musée des Beaux-Arts, celui d'Histoire naturelle et celui de l'Hospice Comtesse seront gratuits. Également, la foire au manège accueillera 180 attractions pour petits et grands. Enfin, plusieurs lieux seront ouverts à la visite et l'office de tourisme a prévu des visites aux prix alléchants pour découvrir Lille.

À écouter également dans ce journal

- Le 19 septembre, une cérémonie d'hommage national sera organisée en hommage aux victimes des attentats en France.

À lire aussi
L'édition 2015 de la braderie de Lille, le 5 septembre. Lille
La Braderie de Lille démarre ce samedi et durera tout le week-end

- François Molins, le procureur de Paris, a déclaré dans un entretien au Monde que "l'affaiblissement de l'État islamique renforce le risque d'attentat" en France. Il redoute le retour de combattants et estime à 2.000 le nombre de Français partis, en transit, ou souhaitant se rendre en Syrie. Il annonce également un durcissement de la politique pénale en matière de terrorisme.

- La situation est de plus en plus tendue à Calais, où Bernard Cazeneuve s'est rendu, vendredi 2 septembre. Il y a réaffirmé sa volonté de démanteler la "Jungle", mais avec "méthode" et avec "maîtrise". Il a rencontré la maire de la ville, Natacha Bouchart, qui affirme avoir obtenu l'assurance, de la part du ministre, que le démantèlement interviendrait "avant la fin de l'année".

- À la Baule, le parti des Républicains tient son université d'été. 9 des 13 candidats participeront à l’événement.

- Le député Les Républicains, Thierry Solère, est visé par une plainte pour fraude fiscale. Les faits remonteraient à plusieurs années. Il se dit pour sa part victime du "cabinet noir de l'Élysée".

- Marine Le Pen prononcera un discours à Brachay, en Haute-Marne, pour sa rentrée politique

- La Chine a ratifié l'accord de Paris sur le climat. Les États-Unis et d'autres pays pourraient suivre.

- Au Gabon, où des manifestations ont fait cinq morts après l'élection contester d'Ali Bongo, son opposant Jean Ping, a déclaré : "Le président, c'est moi".

- Samsung a dû rappeler deux millions et demi de Galaxy Note 7 et arrêter la vente du smartphone, suite à un problème de batterie, dont certaines ont explosé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Braderie de Lille Lille Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants