1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 7h30 : un hôpital alsacien devant le tribunal correctionnel
2 min de lecture

Le journal de 7h30 : un hôpital alsacien devant le tribunal correctionnel

REPLAY INTÉGRAL - Le centre hospitalier de Thann (Haut-Rhin) est renvoyé en correctionnelle pour exercice illégal de la profession d'infirmier par deux de ses employés.

Un micro RTL
Un micro RTL
Crédit : RTL
Le journal de 7h30 : un hôpital alsacien devant le tribunal correctionnel
11:57
Philippe Corbé & La rédaction de RTL

Le centre hospitalier de Thann, dans le Haut-Rhin, est poursuivi en correctionnelle pour complicité "d'exercice illégal de la profession d'infirmier". En effet, une aide-soignante et un agent d'entretien ont été formés "sur le tas" à des postes qui sont normalement dévolus à des infirmiers diplômés.

Pour l'Ordre national des infirmiers (ONI), ces pratiques doivent cesser. Selon l’avocat de l’Ordre, Me Jean-Christophe Boyer, "former sur le tas" n'est pas admissible dans cette profession.  

Former sur le tas veut dire forger des personnes qui n'ont pas de compétences particulières lors de véritables opérations chirurgicales. Cela n'est pas possible !

Me Jean-Christophe Boyer, avocat de l’Ordre national des infirmiers

En revanche, Me Didier Clamer, l’avocat de l’hôpital, estime qu'il n'y aurait eu aucun danger pour les patients. Ce personnel avait été formé au sein de l'hôpital et ils n'ont jamais été en contact avec les malades. 

Le code de la santé publique stipule effectivement que les infirmiers sont susceptibles d’exercer ces fonctions. Cela ne signifie pas pour autant qu'un aide-soignant qui a reçu une formation ne puisse pas l’exercer.

Me Didier Clamer, l’avocat de l’hôpital de Thann

Le projet de loi sur le dialogue social en Conseil des ministres

Le projet de loi sur le dialogue social sera examiné au Conseil des ministres ce mercredi 22 avril. Loin de faire l'unanimité, il est considéré comme fourre-tout et peu ambitieux par ses détracteurs. Il prévoit notamment l'élargissement de la prime d'activité et la mise en place d'un comptoir unique pour les salariés.

À lire aussi

Au niveau régional, la réforme prévoit la création de représentants du personnel pour les très petites entreprises (TPE). Elle accorde également de nouveaux droits aux représentants des salariés. Désormais, ils ne seront plus obligés d'assister qu'à trois grandes réunions annuelles. La nouvelle réforme envisage aussi une revalorisation du parcours de militant. Pour lutter contre la crise de vocation, le salaire minimal sera augmenté. 

À écouter également dans ce journal

- Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius espère un geste de clémence de l'Indonésie suite à la condamnation à mort de Serge Atlaoui. La Cour suprême de Djakarta vient de rejeter l'unique recours contre l’exécution de ce ressortissant français.
- Les obsèques de Chloé, la fillette de 9 ans violée et tuée la semaine dernière à Calais, seront célébrées ce mercredi à l’église Saint-Pierre à 10h30. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/