2 min de lecture Attentat à Nice

Le journal de 6h : le fonds d’indemnisation des victimes d'attentats s'épuise

REPLAY - Selon le gouvernement, le fonds dispose d'1,3 milliard d'euros, les attentats de 2015 en auraient coûté la moitié. Cette estimation est beaucoup trop basse selon les associations de victimes.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Journal de 6h 19/07/16 Crédit Média : Adeline François | Durée : | Date : La page de l'émission
christophe beaugrand
Christophe Beaugrand et Adeline François

Comment les victimes de l'attentat de Nice vont elles être indemnisées ? Le fonds d'aide aux victimes risque de ne pas avoir assez d'argent pour tout payer. Le fonds disposerait d'1,3 milliard d'euros. La moitié a été dépensée pour les attentats de 2015 et l'attaque de Nice risque de coûter beaucoup plus. Actuellement le fonds est financé par chacun d'entre nous, grâce à une cotisation de 4,30 € versée à chaque signature d'un contrat d'assurance dommages habitation ou voiture. Selon le gouvernement, le fonds s'élève à 1,3 milliard d'euros et les attentats de 2015 ont coûté 350 millions d'euros environ.

Cette estimation est jugée beaucoup trop basse par les associations de victimes. Les inspecteurs de l'État à Bercy et au ministère de la justice ont donc reçu la mission en février de voir comment fonctionne le fonds. Un conseil d'administration du fonds doit se réunir dans quelques jours pour établir les besoins financiers nécessaires. Pour être indemnisé après l'attentat de Nice, il faudra prouver qu'on était sur les lieux, et pas à quelques centaines de mètres.

À écouter également dans ce journal

-  La promenade des Anglais devrait rouvrir à la circulation ce mardi matin. Lundi, les milliers de personnes rassemblées pour la minute de silence sont restées sur place jusqu'à la soirée. Elles ont organisé une chaîne humaine pour déplacer les fleurs, les peluches et les messages d'hommages qui avaient été déposés depuis jeudi soir pour les mettre dans un kiosque à musique un peu plus loin. 

- Lundi, le procureur  de Paris Francois Mollins a apporté de nouveaux éléments concernant Mohamed Louej Boulhel, le conducteur du camion, indiquant qu'il présentait "un intérêt certain, mais récent pour la mouvance islamiste radicale".
- L'Assemblée Nationale est appelée à voter ce mardi après-midi une prolongation de l'état d'urgence en le maintenant jusqu'à 2017. 
- En Allemagne, un jeune afghan de 17 ans a mené une attaque à la hache dans un train, blessant grièvement trois passagers avant d'être tué par la police alors qu'il tentait de s'enfuir. "Il est assez probable qu'il s'agisse d'un attentat islamiste", a dit le ministère allemand de l'intérieur.
- Aux États-Unis, Donald Trump a promis cette nuit la victoire aux Républicains lors de la présidentielle du 8 novembre..."Nous allons gagner" a dit celui qui doit être officiellement intronisé candidat d'ici jeudi lors de la convention républicaine de Cleveland.
- En Turquie, le pouvoir a encore intensifié lundi les purges après le putch manqué contre Erdogan vendredi. 7 500 militaires et magistrats placés en garde à vue, 9 000 policiers et gendarmes limogés. 
- En France, l'alerte canicule est étendue à 12 départements. Un épisode de très fortes chaleurs, bref mais intense. Ce sera la journée la plus chaude de la semaine avec jusqu'à 40° attendu sur le Poitou-Charente, Midi Pyrénées et l'Aquitaine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentat à Nice Attentats en France Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants