1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 23h : Bricorama condamné pour avoir ouvert le dimanche
2 min de lecture

Le journal de 23h : Bricorama condamné pour avoir ouvert le dimanche

REPLAY INTÉGRAL – Bricorama a été condamné à 500.000 euros d'astreinte pour ne pas avoir respecté une décision de justice, lui ordonnant de ne pas ouvrir le dimanche.

Un micro RTL
Un micro RTL
Crédit : RTL
Le journal de 23h : Bricorama condamné pour avoir ouvert le dimanche
03:05
micro generique
La rédaction de RTL

Bricorama a été condamné ce jeudi 12 février à 500.000 euros d'astreinte par la cour d'appel de Versailles. Il est reproché à l'enseigne de bricolage de ne pas avoir respecté une décision de justice lui ordonnant de ne pas ouvrir le dimanche, à la demande du syndicat Force ouvrière (FO).

"C'est une sanction lourde et injuste pour Bricorama", a déploré Me Frédéric Naquet, avocat de l'enseigne. "On s'attaque au petit acteur qui ne représente que 3% du marché national du bricolage", a-t-il souligné.

Le syndicat réclamait 37,7 millions d'euros d'astreinte à Bricorama pour ne pas avoir respecté l'interdiction prononcée en janvier 2012 par le tribunal correctionnel de Pontoise. La somme demandée correspondrait au nombre d'infractions constatées dans les 32 magasins du groupe en Ile-de-France durant 43 dimanches, entre janvier et octobre 2012.

La France officialisera lundi la vente de 24 avions Rafale à l’Égypte

François Hollande a confirmé ce jeudi l'achat des 24 Rafale par l’Égypte pour un montant de plus de cinq milliards d'euros. Le contrat de vente sera officiellement signé ce lundi au Caire, entre le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian et le président égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi.

À lire aussi

Le chef de l'État se félicite de ce "premier contrat à l'export" remporté par le Rafale. Jusque-là, l'avion de chasse n'a jamais trouvé preneur à l'étranger, en dépit de ses interventions sur plusieurs théâtres d'opération (Afghanistan, Libye, Mali et Irak).

Accord de paix à Minsk, les Européens entre prudence et scepticisme

Vladimir Poutine, Petro Porochenko, Angela Merkel et François Hollande sont parvenus à trouver un compromis sur la résolution de la guerre dans l'Est de l'Ukraine après plus de 16 heures de négociations. Malgré cette entente, les dirigeants européens restent très prudents sur la mise en œuvre de l'accord de paix fraîchement signé.

Selon le président de la République française, ce texte ne garantit pas un succès durable, bien qu'il constitue un sérieux espoir pour la résolution du conflit ukrainien. Quant à la chancelière allemande, elle a affirmé qu'elle ne se faisait aucune illusion vus les gros obstacles à franchir. Même le président ukrainien a indiqué qu'il ne s'attendait pas à une mise en œuvre facile de l'accord de paix.

À écouter également dans ce journal

- Didier Deschamps, le sélectionneur de l'équipe de France, a été prolongé dans ses fonctions jusqu'en 2018.
- Le constructeur automobile Renault a annoncé ce jeudi le recrutement de 1.000 CDI en France cette année. La marque au losange a triplé son bénéfice en 2014.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/