1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 21 h : cinq salariés d'Air France jugés le 2 décembre pour violences
2 min de lecture

Le journal de 21 h : cinq salariés d'Air France jugés le 2 décembre pour violences

REPLAY - Au terme d'une trentaine d'heures de garde à vue, les cinq hommes ont été déférés mardi après-midi devant le parquet de Bobigny.

Un micro RTL
Un micro RTL
Crédit : RTL
Le journal de 21 h : cinq salariés d'Air France jugés le 2 décembre pour violences
03:02
Julien Sellier

Cinq salariés d'Air France seront jugés le 2 décembre pour des violences contre des dirigeants de la compagnie ,dont les images de la fuite, chemises arrachées, par-dessus des grilles à l'aéroport de Roissy avaient fait le tour du monde. Ils seront jugés devant le tribunal correctionnel de la ville pour des "faits de violences en réunion ayant entraîné une ITT (incapacité temporaire de travail) n'excédant pas huit jours", a précisé le parquet. Le délit est passible de trois ans d'emprisonnement et de 45.000 euros d'amende.

À écouter également dans ce journal

- En marge d'une visite sur les chantiers navals de Saint-Nazaire, le président François Hollande a plaidé ce mardi 13 octobre pour un accord à Air France qui "préserve l'emploi" et "assure la compétitivité de la compagnie" aérienne. Un peu plus tôt, deux représentants de la CGT avaient refusé de lui serrer la main.

- La France a engrangé mardi, à l'occasion d'une visite à Ryad du Premier ministre Manuel Valls, pour dix milliards d'euros de "contrats" avec l'Arabie saoudite, dont plusieurs restent toutefois à finaliser.

À lire aussi

- La ville de Rouen est toujours bloquée ce mardi soir par les forains, qui manifestent contre la délocalisation de leur fête. Les autorités préviennent : si le blocage persiste, les forces de l'ordre interviendront.

- Les violences entre Israéliens et Palestiniens ont franchi un nouveau palier mardi, avec la mort de trois Israéliens dans deux attentats à Jérusalem pour la première fois depuis le début de l'escalade de violences. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré ce mardi qu'Israël utiliserait "tous les moyens" à sa disposition et déciderait de "mesures fortes" face à ces violences.

- Le footballeur Djibril Cissé, placé en garde à vue mardi matin dans une affaire de "tentative d'extorsion de fonds" aux dépens du milieu international Mathieu Valbuena, est ressorti libre en fin d'après-midi. Trois autres personnes, soupçonnées d'avoir fait chanter le footballeur lyonnais, affirmant être en possession d'une "sextape" qu'il aurait tournée avec sa compagne, sont encore en garde à vue.

- Le porte-parole de Daesh a confirmé la mort du numéro deux de l'organisation jihadiste, Ahmad al-Hayali, tué en août dans un raid américain en Irak.


La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/