1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 19h : Al-Qaïda a menacé la France
4 min de lecture

Le journal de 19h : Al-Qaïda a menacé la France

REPLAY INTÉGRAL - Dans une vidéo, les Shebab somaliens, affiliés à Al-Qaïda, appellent à conduire des attaques contre des centres commerciaux à Paris.

Un micro RTL
Un micro RTL
Crédit : RTL
Le journal de 19h : Al-Qaïda a menacé la France
15:25
Julien Sellier & La rédaction de RTL

Dans une vidéo diffusée le week-end dernier sur Internet, les Shebab ont proféré de nouvelles menaces contre l'Occident. Dans ce document de plus d'une heure, la milice islamiste somalienne appelle à mener des attaques sur des centres commerciaux à Paris, à Londres, au Canada et aux États-Unis. Le Forum des Halles à Paris et la galerie marchande des Quatre Temps à La Défense y sont clairement mentionnés au même titre que le "Mall of America" dans le Minnesota (nord des USA).

Suite à cette menace qui pèse sur les espaces marchands franciliens, la galerie des Quatre Temps a immédiatement annoncé un renforcement de la sécurité même si le plan Vigipirate est toujours en vigueur dans la région Île-de-France. D'après Nicolas Kozubek, directeur du centre commercial, le dispositif de protection est "monté un cran au-dessus".

Dès ce lundi matin, le renforcement de la sécurité de la galerie des Quatre Temps est déjà visible. Il s'est traduit par une augmentation de la présence policière à toutes ses entrées. Une demi-douzaine de camions de gendarmerie stationne d'ailleurs sur le parvis de La Défense. À l'intérieur du centre commercial, le contrôle via la vidéosurveillance et la fouille de tous les sacs des clients ont également été durcis.

Six candidats au jihad privés de leurs passeports français

Pour la première fois, l'une des mesures phares du projet de loi antiterroriste a été appliquée. En effet, les autorités viennent de confisqués les passeports français de six candidats présumés au jihad. Ils seront désormais interdits de sortie du territoire.

À lire aussi

Outre leurs passeports, leurs cartes d'identité ont également été confisquées. Ce simple document leur permet effectivement d'entrer en Turquie, le point de passage obligé pour tout les candidats au jihad en Syrie. De plus, leurs noms ont été transférés au système d'information Schengen, le fichier de contrôle accessible depuis tous les postes frontières européens.  

Charlie Hebdo de retour en kiosques ce mercredi

Le prochain numéro de Charlie Hebdo sera en kiosques à partir de ce mercredi 25 février avec 2 millions et demi d'exemplaires. Le réapprovisionnement s'étalera jusqu'à samedi prochain. Il s'agit du deuxième numéro du journal satirique depuis l'attentat du 7 janvier qui a décimé sa rédaction.

La Une du journal a, d'ores et déjà, été dévoilée ce lundi. C'est un dessin sur fond rouge vif avec comme titre C'est reparti, signé Luz. On y voit un chien avec le journal Charlie Hebdo dans la gueule, poursuivi par une meute de personnalités diverses, à savoir Marine Le Pen, le Pape et Nicolas Sarkozy.


Cette couverture met en avant ceux qui, pour le journal, ne sont pas "Charlie". Le numéro comportera au total 16 pages avec deux nouveaux dessinateurs dont l'Algérien Dilem qui publie habituellement ses caricatures dans le quotidien Liberté, et Pétillon, jusqu'ici habitué du Canard enchaîné.


Les attentats de Copenhague ainsi que la Grèce seront parmi les thèmes traités dans ce numéro. Par contre, il ne comporte aucune caricature du prophète Mahomet, comme l'a déclaré en fin janvier Riss, le nouveau directeur de la publication.

Le CFCM va boycotter le dîner annuel du Crif

Les représentants du Conseil français du culte musulman (CFCM) ont décidé de boycotter le dîner organisé par le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif). Cette décision fait suite aux propos tenus par le président du Crif Roger Cukierman.

Dans un communiqué émanant du Bureau exécutif du CFCM, Dalil Boubakeur considère que les propos tenus par Roger Cukierman sont "des  déclarations irresponsables et inadmissibles". Il juge "inopportun de participer au dîner du Crif ce soir". "Le CFCM ne peut accepter que la composante musulmane de France soit aujourd'hui l'objet d'attaques aussi graves qu'infondées", ajoute le communiqué.

Rappelons que lors d'une interview accordé ce lundi matin à Europe 1, Roger Cukierman a déclaré que "la majorité des actes de violence physique antisémites sont commises par des jeunes musulmans". Il a encore maintenu ses propos ce soir sur RTL, tout en rappelant qu'ils ne concernent qu'une "infime minorité de la communauté musulmane".

À écouter également dans ce journal

- Quelques jours seulement après l'exclusion d'Alexandre Larionov des prochaines élections départementales pour antisémitisme, un autre candidat du FN vient d'être épinglé pour des propos islamophobes. Chantal Clamer, qui doit se présenter dans le canton Pamiers 1, avait qualifié l'Islam de "nouvelle peste bubonique du XXIème siècle" dans un tweet publié en janvier 2014.
- À Fumel (Lot-et-Garonne), les employés de MetalTemple menacent de faire sauter leur usine s'ils n'obtiennent pas des indemnités de départ satisfaisantes. Ils y ont déjà disposé des bouteilles de gaz.
- Olivier Brandicourt, le nouveau patron du groupe pharmaceutique français Sanofi, va bénéficier d'un bonus de quatre millions d'euros. L'annonce de cette prime de bienvenue fait déjà polémique au sein du gouvernement et des syndicats.
- Un préavis de grève des syndicats de Corsair a été déposé ce lundi. Les employés de la compagnie aérienne protestent contre les conditions de rachat présentées par le groupe Dubreuil, déjà propriétaire d'Air Caraïbe. Le mouvement de contestation court de vendredi à dimanche prochain.
- Richard Barklie, l'un des supporters de Chelsea présents lors de l'incident raciste dans un métro parisien, a fait son mea culpa. Ce lundi, il a admis avoir été impliqué. Il a aussi souhaité donner des explications à la police sur le contexte et les circonstances qui prévalaient au moment des faits.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/