2 min de lecture Prisons

Le journal de 18h : deux surveillants de prison agressés en Corse, Belloubet à leurs chevet

"C'est très choquant et très émouvant" de parler avec les deux gardiens blessés par des détenus de la prison de Borgo, a déclaré la ministre de la Justice après s'être rendu vendredi après-midi à leur chevet à l'hôpital de Bastia.

Générique
Générique Crédit : RTL
245 _TASSART
Bénédicte Tassart
Journaliste RTL

C'est de plus en plus électrique chez les gardiens de prison, après une nouvelle agression dans un centre pénitentiaire en Corse. Deux gardiens de prison ont été grièvement blessés, ce vendredi 19 janvier au matin à Borgo, par trois détenus de droit commun. Une agression au couteau. Ils ont été hospitalisés à Bastia où la ministre de la Justice Nicole Belloubet est venue les soutenir.

"Ils sont blessés extrêmement sérieusement", a déclaré la ministre, après sa visite, jugeant "très choquant et en même temps très émouvant de les voir et de parler avec eux, même si je ne suis pas restée extrêmement longtemps pour ne pas les fatiguer". 

Pendant ce temps, les discussions marathon continuent, des discussions pour améliorer les conditions de travail des surveillants de prison, au ministère de la Justice. 40% des 188 établissements pénitentiaires sont touchés par le mouvement de grogne, avec des retards de prise de service, mais aussi des barrages devant les portes de certaines centrales.

À écouter également dans ce journal

Justice - 26 agents de l'Education nationale trahis par leur casier judiciaire. Ils ont été révoqués ou vont l'être prochainement, pour faits graves, des violences sur mineurs ou de la pédopornographie. C'est le premier aboutissement de deux ans d'enquêtes au sein de l'Éducation nationale. 

À lire aussi
Un surveillant pénitentiaire dans une prison (illustration) faits divers
Vendée : un directeur de prison agressé par un détenu

Défense - Emmanuel Macron a présenté ses vœux aux Armées. Le budget de la Défense sera bien porté à 2% du PIB d'ici sept ans. 1,8 milliard d'euros supplémentaires rien que pour cette année. Mais, en contre-partie, le chef de l'Etat réclame du sérieux budgétaire.

Nucléaire - Top départ pour la réflexion sur l'avenir de Fessenheim. La centrale nucléaire doit fermer à la fin de l'année ou début 2019. 330 personnes vont se retrouver sans emploi. Aujourd'hui, à la préfecture de Colmar, Sébastien Lecornu a installé le comité de pilotage sur la reconversion du site.

Économie - Depuis dix jours, le démarrage des soldes d'hiver est très poussif, selon les professionnels. L'Alliance du commerce, qui regroupe 85% des enseignes de l'habillement parle déjà d'un chiffre d'affaires en baisse de 5% par rapport à la même période de l'année dernière.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Prisons Nicole Belloubet Le journal
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants