1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 16h : Valls considère Sarkozy comme un "problème pour le pays"
1 min de lecture

Le journal de 16h : Valls considère Sarkozy comme un "problème pour le pays"

REPLAY INTÉGRAL – Lors de son discours au Congrès du PS, Manuel Valls a estimé que Nicolas Sarkozy préfère "insulter ou vociférer" plutôt que de "faire de la politique".

Un micro RTL
Un micro RTL
Crédit : RTL
Le journal de 16h : Valls considère Sarkozy comme un "problème pour le pays"
05:00
micro generique
La rédaction de RTL

Lors de son discours au Congrès du Parti socialiste à Poitiers, Manuel Valls n'a pas manqué de répondre à Nicolas Sarkozy, qui avait violemment taclé la gauche samedi dernier à Paris. "Faire de la politique, ce n'est pas vociférer ou insulter", a déclaré le Premier ministre, en ajoutant que le patron de la droite est "déjà un problème pour le pays".

Manuel Valls a par ailleurs affiché sa détermination réformiste. Il a notamment annoncé le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu, qui serait "la première étape de la modernisation de notre imposition". Il a également appelé les représentants du patronat à "cesser de se plaindre" et à "tenir leurs engagements".

66% des Français ont une image positive des professeurs

Une majorité d'enseignants français ont le sentiment de ne pas être considérés à leur juste valeur. Toutefois, d'après un sondage réalisé par OpinionWay et dont Le Parisien a révélé aujourd'hui les résultats, la plupart des Français ont une image positive des professeurs. 66% des sondés déclarent ainsi avoir une bonne image du corps enseignant.

 Dans l'héritage que leur ont transmis leurs professeurs, les Français sont une majorité (59%) à reconnaître que ces derniers leur ont inculqué l'amour d'une matière. Environ un quart des sondés disent même avoir découvert une passion qu'ils nourrissent encore à l'heure actuelle.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

- La première fédération nationale des parents d’élèves (FCPE) doit élire cet après-midi son nouveau président, après l'éviction de Paul Raoult, à cause de son soutien trop affiché de la réforme du collège.
- Le pape François, qui prêche ce samedi la paix et la réconciliation à Sarajevo (Bosnie-Herzégovine), se dit inquiet du "climat de guerre" qui règne dans le monde.

RTL vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/