2 min de lecture Le journal

Le journal de 12h30 : un accident en marge de la mobilisation des routiers au Havre fait un mort

REPLAY - Un chauffeur, excédé par le barrage mis en place, a percuté deux voitures après avoir fait demi-tour à contresens.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 12h30 : un accident en marge de la mobilisation des routiers au Havre fait un mort Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot et Christelle Rebière

Au Havre, la mobilisation des routiers contre la loi Travail a pris un tour tragique ce mercredi 18 mai. Un chauffeur, excédé par le barrage mis en place par ces collègues dans le cadre de leur grève, a fait précipitamment demi-tour sur la rocade d'Harfleur. Le camionroulant à contresens a percuté deux voitures de plein fouet. Les responsables syndicaux organisant l'opération parlent "d'une attitude irresponsable du chauffeur". 

Le semi-remorque de 19 tonnes, dont le chauffeur est âgé de 45 ans a pris la Route Départementale 6382 située dans la zone industrielle à l'entrée du Havre, près de l'hôpital Jacques Monod. Le conducteur du premier véhicule est mort sur le coup, tandis que le second, âgé de 37 ans, est blessé tout comme le chauffeur du poids lourd. Une enquête à été ouverte.     

À écouter également dans ce journal

Jour de colère pour les policiers, deux mois après le début des manifestations contre la loi El Khomri. Ils se sont mobilisés pour dire non à ce qu'ils estiment comme une "haine anti-flics". Une contre manifestation, non autorisée, s'est formée de l'autre côté de la place de la République. Plus d'un millier de policiers seront présent jusqu'en milieu d'après-midi. Ils disent se sentir mal compris et mal aimé et se considère comme une cible de premier choix pour les casseurs. Pourtant ils sont plébiscités par les Français selon un sondage Odoxa pour Le Parisien. 82% des sondés disent avoir une bonne opinion des forces de l’ordre, et 91% affirment comprendre le "ras-le-bol" des policiers.

- Un chirurgien est jugé en appel au tribunal de Colmar ce mercredi 18 mai pour la mort en 2008 d'un jeune patient de 15 ans opéré pour un éclatement de la rate. Il a été condamné en première instance à 1 an de prison pour homicide involontaire. Le docteur Moog avait mis 6h avant de prendre son tour de garde à l’hôpital. Le médecin a ensuite refusé d'opérer Maxime et a préféré le transfuser à l'aide d'importantes quantités de sang. Un traitement qui n’apparaît plus dans le dossier médical du patient, falsifié d'après l'avocat de la famille.

À lire aussi
Agnès Buzyn assiste à un déjeuner avec des membres du parti de LaREM à Paris, le 17 février 2020. élections municipales à Paris
Les infos de 7h30 - Municipales : début de campagne compliqué pour Agnès Buzyn

- Marisol Touraine a annoncé le déblocage de 32 millions d'euros pour la lutte contre le tabagisme et l'aide au sevrage des fumeurs, en plus du lancement vendredi 20 mai du paquet neutre de cigarettes. Par ailleurs, la ministre de la Santé a fait le bilan du site Tabac Info Service : "Il y a eu ces derniers mois, 250.000 connexions sur le site" et 30% des utilisateurs auraient arrêté de fumer selon la ministre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le journal Le Havre Poids lourds
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants