1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 12h30 : un prix Nobel de la paix dissuasif
2 min de lecture

Le journal de 12h30 : un prix Nobel de la paix dissuasif

REPLAY - Cette année, le comité Nobel norvégien a récompensé l'ICAN, une ONG qui milite pour l'abolition des armes nucléaires.

générique
générique
LE JOURNAL RTL DE 12H30 DU 06/10/2017 : un prix Nobel de la paix dissuasif
12:48
Le Nobel de la paix va à la campagne antinucléaire ICAN
00:51
Christelle Rebière & Stéphane Carpentier & La rédaction numérique de RTL

Décerné ce vendredi matin à la Campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires (ICAN), le prix Nobel de la paix est un avertissement. Les Norvégiens ont décidé de récompenser cette organisation non gouvernementale. "Le risque est plus élevé que jamais", soulignent les jurés. Un message envoyé à l'Iran, mais surtout à Donald Trump et à Kim Jong-un. 

"L'organisation reçoit le prix pour avoir attiré l'attention sur les conséquences humanitaires catastrophiques de l'usage d'armes nucléaires", a déclaré la présidente du comité, Berit Reiss-Andersen. Plus précisément, cette dernière a appelé toutes les puissances nucléaires, y compris la France, donc, à engager des négociations sérieuses en vue d'éliminer leur arsenal nucléaire. Ce dernier compte 15.000 armes environ, de quoi détruire plusieurs fois la planète.

Le comité souligne également que le deuxième enjeu nucléaire est d'empêcher la prolifération de ce type d'armes. Un enjeu de très grande actualité puisque, dans quelques jours, le président Trump risque de remettre en cause l'accord nucléaire iranien, lequel a arrêté l'Iran dans sa course à la bombe. 

À écouter également dans ce journal

- Carlos Ghosn présentait ce matin la stratégie du groupe Renault pour les cinq ans à venir. Le groupe va produire 8 véhicules 100% électriques et va diviser par deux la fabrication de moteurs diesel.

À lire aussi

- Jeudi, l'INSEE a relevé sa prévision de croissance pour la France en 2017, à 1,8% du PIB contre 1,6% jusque là prévu.

- Au domaine du jardin de Saint-Adrien, dans l'Hérault, un cambrioleur a été tué jeudi soir par le propriétaire des lieux.

- Mercredi après-midi, dans le 11e arrondissement de Paris, un père de famille s'est jeté de la fenêtre d'un hôtel avec ses deux enfants dans les bras. Sa fille de six ans n'a pas survécu, mais son garçon de trois ans a été sauvé par un miraculeux concours de circonstances : son genou et son T-shirt se sont coincés dans une gouttière.

- Les deux frères blessés jeudi par des tirs dans le quartier de la Grande Borne, à Grigny, sont décédés. Âgés de 26 et 28 ans, ils avaient été atteints à la tête.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/