2 min de lecture Histoire de France

Le Grand Orient de France, promoteur de la devise de la République

La première obédience maçonnique de France a porté un bon nombre de lois de la République, comme celle de 1905 sur la séparation des Églises et de l'État.

Sophie Aurenche Les Trésors de la République Sophie Aurenche
>
Le Grand Orient de France, promoteur de la devise de la République Crédit Image : SIPA | Crédit Média : Sophie Aurenche | Durée : | Date : La page de l'émission
Sophie Aurenche et Loïc Farge

Au-dessus de la façade grise des années 60, les drapeaux français se voient de loin. Bleu, blanc, rouge : les couleurs de la République. Liberté, égalité, fraternité : la devise chère aux francs-maçons. Ils sont 150.000 en France, dont 50.000 au Grand Orient de France, l'obédience la plus importante. Nous pénétrons dans le saint des saints avec Pierre Mollier, la mémoire du lieu. Le grand temple impressionne par sa taille. Une partie de l'Histoire s'est écrite ici. "Depuis 1852, il reçoit les travaux maçonniques les plus éminents. Entre 1880 et 1914, toutes les lois fondatrices de la IIe République (suffrage universel, loi sur la liberté de la presse, loi sur la liberté d'association, lois sur la laïcité...) ont été discutées là avant d'être votées au parlement et mises en oeuvre", raconte notre guide.

Deux-cents francs-maçons peuvent se réunir ici. La franc-maçonnerie, c'est un vocabulaire, des codes, et un parcours pour devenir apprenti, compagnon, puis maître. Tous les soirs, mille personnes, hommes et femmes, se retrouvent dans l'un des vingt temples pour des cérémonies ou des réunions. Des "tenues", comme disent les francs-maçons. Les profanes ne peuvent y assister.

L'entrée des temples du Grand Orient de France, à Paris (Illustration)
L'entrée des temples du Grand Orient de France, à Paris (Illustration) Crédit : SIPA

Mais le Grand Orient reçoit des experts, des spécialistes, et même des hommes politiques. Le 27 février 2017, pour la première fois de l'histoire de la franc-maçonnerie, un président de la République en exercice a franchi la porte de la rue CadetFrançois Hollande est venu célébrer les 300 ans de la franc-maçonnerie moderne. Les liens entre la République et la franc-maçonnerie sont toujours très forts même s'ils ont changé de nature. La franc-maçonnerie dispose encore de relais importants au sein du gouvernement actuel. Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur, est membre affiché du Grand Orient de France.

Vous pourrez découvrir les coulisses du 16, rue Cadet lors des prochaines Journées européennes du patrimoine. Mais le Musée est, lui, ouvert tous les jours du mardi au dimanche. Quelque 20.000 visiteurs  viennent le découvrir chaque année.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Histoire de France Patrimoine Religions
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants