2 min de lecture L'heure du crime

Le deuil blanc : chaque année 1000 disparitions inexpliquées en France

PODCAST - Criminelles, accidentelles, ou volontaires, on en compte en moyenne un millier chaque année. Pour les proches inconsolables c’est ce qu’on appelle le « deuil blanc », comme un crime sans cadavre, qui ouvre la porte à toutes les rumeurs.

Fait Divers L'heure du Crime Jacques Pradel iTunes RSS
>
Le deuil blanc : chaque année 1000 disparitions inexpliquées en France Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Jacques Pradel
Jacques Pradel et Amandine Lemaire

A la Une de l’heure du crime, l’enquête du journaliste Thierry Levêque publiée dans le supplément w-e du Parisien / Aujourd’hui en France. Avec d’abord une révélation : chaque année en moyenne, un millier de personnes se volatilisent, disparaissent sans laisser d’adresse et à la plus grande surprise de leurs proches, car rien ne leur laissait soupçonner un tel événement et ils se retrouvent en plein désarroi. 

Les exemples sont nombreux : un retraité en visite touristique en Corse disparaît en pleine ville d’Ajaccio en 2013 à quelques dizaines de mètres du car qui devait le ramener à l’hôtel avec son épouse… En novembre 1984, le comédien Teddy Vrignault du duo comique
« les frères ennemis »
monte à bord de sa 504 Peugeot, à Paris. Personne ne sait encore aujourd’hui ce qu’il est devenu. La nuit de Noël 1972, toute une famille, le père, la mère et leurs deux enfants disparaissent corps et bien alors qu’ils venaient de réveillonner chez des amis à 5 kilomètres de chez eux, près de Cognac. On a retrouvé les cadeaux des enfants au pied du sapin, la dinde et les huîtres dans le réfrigérateur. 

Et ainsi manquent à l’appel des milliers et des milliers de personnes disparues au fil des années. Parmi ces affaires mystérieuses, combien de cold cases, combien de crimes parfaits ? Combien de criminels en liberté ? 

Nos invités

Thierry Levêque, journaliste pour le Parisien / Aujourd’hui en France.
Jacques Dallest, procureur général près de la cour d’appel de Grenoble, qui vient de constituer un groupe de travail sur cette question sous l’égide du ministère de la Justice. 

L'équipe de l'émission vous recommande
À lire aussi
Christine et Jean-Marie Villemin, les parents de Grégory, en novembre 1984. l'heure du crime
Affaire Grégory : le combat des parents, toujours à la recherche de la vérité


Lire la suite
L'heure du crime Crime Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants