1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le chômage peut-il baisser à 7% d'ici la fin du quinquennat ?
2 min de lecture

Le chômage peut-il baisser à 7% d'ici la fin du quinquennat ?

REPLAY - RTL MIDI : Le chômage peut-il baisser à 7% d'ici la fin du quinquennat ?

Un entretien chez Pole Emploi
Un entretien chez Pole Emploi
Crédit : AFP
Les auditeurs ont la parole du 25 octobre 2017
31:07
AFP

Malgré une très forte baisse en septembre, le chômage connaît, selon les chiffres de Pôle emploi, une tendance à la stabilité depuis le début de l'année, tardant à se mettre au diapason des autres indicateurs de l'emploi, tous passés dans le vert. 

Le nombre de chômeurs inscrits sur les listes de Pôle emploi a connu en septembre sa plus forte baisse depuis début 2001 (-1,8%) pour s'établir à 3,48 millions de personnes en métropole et 3,73 millions dans la France entière, a annoncé hier le ministère du Travail. Cette éclaircie fait plus que compenser les deux hausses consécutives enregistrées en juillet et août. 

Ces fluctuations sont pourtant trompeuses. Les très bons chiffres de septembre cachent, en réalité, une relative stabilité de l'indicateur depuis le début de l'année. 

Le service public de l'emploi comptabilisait, fin septembre en métropole, à peu près autant de chômeurs que fin 2016 (+0,2%) et qu'à la mi-2017 (-0,2%). 

Pour contourner la forte volatilité des statistiques de Pôle emploi, qui jouent au yo-yo depuis le début de l'année, le ministère du Travail recommande de "toujours privilégier les évolutions en tendance plutôt qu'au mois le mois". 

"Sur le trimestre, oui on a des signaux encourageants et positifs sur la reprise économique, sur la création d'emplois et la baisse du chômage", a répondu la ministre du Travail Muriel Pénicaud,  qui "ne souhaite pas commenter les chiffres mois par mois" préférant attendre des chiffres trimestriels "plus robustes", prévus début décembre, notamment "pour se comparer au niveau européen". 

De fait, les statistiques de Pôle emploi sont en décalage avec les autres indicateurs du marché de l'emploi (embauches, créations d'emplois, taux de chômage), tous en amélioration, dans le sillage d'une croissance attendue en 2017 à 1,8% par l'Insee. 

"Si toutes les mesures structurelles qu'on est en train de prendre font leur plein effet, ce que nous pensons, il est raisonnable d'envisager un chômage qui baisse à 7%", a ajouté la ministre en référence à la promesse d'Emmanuel Macron. 
             
Pour Force ouvrière, la reprise de l'activité économique n'est "pas nécessairement synonyme de création d'emplois de qualité". Le syndicat déplore notamment le "coup de rabot drastique" sur les contrats aidés. 

La CGT, quant à elle, met en avant une hausse du nombre de demandeurs d'emploi exerçant une activité (+1,6% en septembre) et déplore "la montée permanente de la précarisation de l'emploi". 

Le chômage peut-il baisser à 7% d'ici la fin du quinquennat ? RTL vous invite à répondre à la question du jour.

Sondage
Le chômage peut-il baisser à 7% d’ici la fin du quinquennat ?*
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/