1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le cardinal André Vingt-Trois était l'invité de RTL
1 min de lecture

Le cardinal André Vingt-Trois était l'invité de RTL

Dans quelques jours, l'archevêque de Paris laissera sa place à son successeur. Il a répondu aux questions d'Elizabeth Martichoux.

Le cardinal André Vingt-Trois
Le cardinal André Vingt-Trois
Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Le cardinal André Vingt-Trois est l'invité de RTL
10:30
Hommage à Johnny Hallyday : Mgr André Vingt-Trois évoque un moment "très positif"
10:43
Christophe Guirard

Depuis 2005 et son accession au poste d'archevêque de Paris, Monseigneur André Vingt-Trois est devenue l'une des figures les plus marquantes de l'Église catholique en France. Atteint par la limite d'âge, il va cependant devoir, le 6 janvier prochain, laisser sa place à son successeur, Monseigneur Michel Aupetit. "J'espère que je n'ai pas succombé à la tentation de me prendre pour le Messie et de laisser s'attacher à ma personne ceux qui cherchent Dieu", a-t-il déclaré avec un brin d'humour lors d'une homélie prononcée samedi 16 décembre à la cathédrale Notre-Dame, marquant ainsi la fin de son action à l'archevêché de Paris.

Il ne sera cependant remplacé officiellement que le 6 janvier. Dans une interview accordée le 19 décembre au Parisien, il a confié qu'il serait "forcément soulagé d'un certain nombre d'obligations et de charges qui devenaient lourdes pour [son] âge". Interrogé sur ce qu'il allait faire dans les prochains mois, il s'est d'abord écrié "rien !", avant de préciser qu'il allait être "davantage fidèle à [ses] charges romaines" et qu'il comptait participer "plus activement" aux congrégations auxquelles il appartient.

André Vingt-Trois fera le point dans RTL Matin sur la situation et le rôle de l'Église catholique en France, en particulier après les différentes affaires de pédophilie dans lesquelles ont été cités des prêtres. La crise des migrants est également au coeur de la réflexion de l'archevêque, qui dans son discours de samedi insistait sur la nécessité d'un "engagement à être des artisans de paix et non des exploiteurs de la polémique et de la haine".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/