1 min de lecture Armée

"Le bilan de Sentinelle est négatif", assène le général Vincent Desportes

INVITÉ RTL - Le haut gradé de l’armée de terre soutient les ambitions de refonte de Sentinelle évoquées par Gérard Collomb mardi 22 août.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
"Le bilan de Sentinelle est négatif", assène le général Vincent Desportes Crédit Image : IBO/SIPA | Crédit Média : Florence Cohen | Durée : | Date : La page de l'émission
Florence Cohen
Florence Cohen et La rédaction numérique de RTL

L’attaque d’une patrouille de militaire mercredi 9 août à Levallois-Perret avait déjà relancé le débat sur l’opération Sentinelle. Peu après les attentats de Barcelone et Cambrils, Gérard Collomb s’est prononcé mardi 22 août en faveur d’une redéfinition de l’opération de sécurisation du territoire qui mobilise un peu plus de 7.000 militaires français. Sur BFM-TV, le ministre de l’Intérieur a notamment appelé à plus de souplesse dans ce dispositif  "de manière à pouvoir garantir, par exemple, la braderie de Lille".

"C’est évidemment une bonne idée, mais je crois qu’il faut aller plus loin", réagit le général Vincent Desportes
sur RTL. "On sait que le bilan de Sentinelle est négatif", poursuit-il, "aujourd’hui, il ne s’agit pas d'aménager Sentinelle, il s’agit d’amener un dispositif portant probablement un nouveau nom qui irait beaucoup plus loin de Sentinelle".

Le haut gradé épingle le bilan de Sentinelle dont "l’apport sécuritaire est pratiquement négligeable" selon lui, alors que "cette opération fait peser un poid extrêmement lourd sur les capacités opérationnelles de l’armée de terre".

"Pendant un certain temps, si on ne veut pas que Barcelone se passe à Lille, il faudra réduire nos libertés individuelles", reconnaît le général de l'armée de terre française, en revenant aux déclarations de Gérard Collomb. Il espère que le dispositif amené à remplacer Sentinelle permettra de "sécuriser les points menacer en permanence", tout en ménageant "une force de projection qui puisse sécuriser des évènements en particulier".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Armée Sécurité Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants