1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Manger du bacon réduirait la fertilité masculine
1 min de lecture

Manger du bacon réduirait la fertilité masculine

Selon une étude américaine, les hommes qui consomment régulièrement du bacon, et de la viande en général, rencontrent plus de problèmes pour se reproduire.

Tranches de lard (illustration)
Tranches de lard (illustration)
Crédit : JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

C'est la prestigieuse Harvard School of Public Health, aux États-Unis, qui dévoile cette étude relayée par The Daily Meal et repérée par Metronews. Pour ces messieurs qui aiment les petits déjeuners copieux accompagnés de bacon grillé et autres saucisses, cette alimentation ferait baisser de 34% la probabilité d'avoir des enfants. Au contraire, les hommes davantage friands de poulet augmenteraient de 20% leurs chances d'avoir une descendance.

141 hommes suivis de près

Pour pouvoir avancer ces affirmations, les chercheurs ont étudié pendant 7 ans les habitudes de 141 hommes en couple. Ils ont ainsi pu faire le lien entre les habitudes alimentaires de leurs sujets et leur fertilité. Ils ont testé la qualité du sperme des hommes étudiés et ont pu faire ces constats. Les graisses saturées feraient baisser de façon considérable le nombre de spermatozoïdes. Ces graisses sont contenues en grand nombre dans la viande transformée et en particulier dans la viande de porc. Donc saucisses, saucissons et autres cochonnailles sont à mettre dans le même panier.
A noter que les aliments à base de soja auraient des bienfaits sur la fécondité des femmes mais auraient les effets inverses sur les hommes. Consommer du soja ferait baisser de 32% la concentration en spermatozoïdes.

Un lien entre viande et indice de masse corporel

L'étude relate également que les hommes qui ont un faible pour le bacon ont tendance à avoir également d'autres mauvaises habitudes qui aggravent encore plus leur cas. Les messieurs qui consomment souvent ces graisses saturées seraient les mêmes qui ingurgitent davantage d'alcool, de caféine et de protéines en général. Ils présentent souvent, selon l'étude, un indice de masse corporel (IMC) plus élevé que leurs amis consommateurs de viande blanche.
Messieurs, si vous voulez des enfants, vous savez ce qu'il vous reste à faire.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/