2 min de lecture Témoignage

Laura, repentie de Daesh, raconte son quotidien en Syrie et l'horreur qu'elle a vécue

DOCUMENT RTL - Repentie de Daesh, Laura Passoni, une jeune Belge, raconte l'horreur qu'elle a vécu en Syrie dans un livre. Elle a décidé de témoigner pour prévenir les jeunes femmes des mensonges de l'organisation islamique.

Yves Calvi 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
Laura, repentie de Daesh, raconte son quotidien en Syrie et l'horreur qu'elle a vécue Crédit Image : Capture d'écran | Crédit Média : Yves Calvi | Durée : | Date : La page de l'émission
Yves Calvi
Yves Calvi et Philippe Peyre

C'est une des rares repenties de l'État islamique qui a décidé de témoigner pour alerter les jeunes femmes sur les mensonges et les crimes de l'organisation. Elle s'appelle Laura Passoni, elle est Belge et s'est convertie à 16 ans. Elle s'est radicalisée peu à peu au fil de ses relations amoureuses. Elle est devenue mère à 20 ans mais le père a refusé de reconnaître son fils et l'a abandonné : "J'étais vraiment très faible, j'ai fait une dépression", explique Laura. Une blessure qui se transformera en colère contre sa famille et aussi son pays : "Toutes ces blessures que j'avais, ils m'ont dit qu'en allant là-bas, je ne les aurai plus", confie-t-elle.

C'est sur Internet qu'elle va rencontrer ensuite un nouveau mari avec qui elle va rejoindre Daesh en Syrie. Laura Passoni s'imagine une vie islamique de rêve mais une fois sur place, elle découvre le vrai visage de l'État islamique : "Je pensais pouvoir aider le peuple syrien, être infirmière, être utile là-bas, pouvoir trouver un mari qui me soit fidèle. Je n'étais pas consciente que j'allais vivre sous les bombardements, dans la barbarie", explique la repentie. Elle poursuit au sujet des femmes que les hommes de Daesh traitent comme des "esclaves" : "On n'a pas le droit à la parole, ni le droit de sortir. On est juste là pour procréer et rien d'autre", détaille Laura qui dit avoir "rapidement ouvert les yeux sur les mensonges qu'on [lui] avait raconté".

Laura Passoni essaiera de s'enfuir à deux reprises, elle y parviendra 2015. Elle sera condamnée à trois ans de prison avec sursis en Belgique. Elle livre son témoignage dans un livre, Au coeur de Daesh, publié aux éditions de la Boîte à Pandore.

À lire aussi
La maison de la mère de Nordahl Lelandais justice
Nordahl Lelandais : appels à témoins pour deux disparus dans la Drôme

Aujourd'hui, Laura Passoni dit "se reconstruire", avoir "retrouvé un Islam apaisé, normal, que tout le monde pratique". Elle souhaite avant tout transmettre son message aux jeunes filles tentées de rejoindre l'organisation mortifère : "Aux filles qui veulent partir, je veux leur dire qu'elles ne fassent pas la même erreur que moi. Il y en a beaucoup qui sont là-bas, qui veulent revenir mais qui n'y arrivent pas". Laura reconnaît avoir fait une erreur mais elle invoque "le droit à une deuxième chance". 

Au coeur de Daesh (La Boîte à Pandore)
Au coeur de Daesh (La Boîte à Pandore)
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Témoignage Société Daesh
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785039902
Laura, repentie de Daesh, raconte son quotidien en Syrie et l'horreur qu'elle a vécue
Laura, repentie de Daesh, raconte son quotidien en Syrie et l'horreur qu'elle a vécue
DOCUMENT RTL - Repentie de Daesh, Laura Passoni, une jeune Belge, raconte l'horreur qu'elle a vécu en Syrie dans un livre. Elle a décidé de témoigner pour prévenir les jeunes femmes des mensonges de l'organisation islamique.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/laura-repentie-de-daech-raconte-son-quotidien-en-syrie-et-l-horreur-qu-elle-a-vecue-7785039902
2016-09-29 08:59:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/EFQxOiWJlC94HTeq33qtZQ/330v220-2/online/image/2016/0328/7782582666_deux-femmes-ont-filme-au-peril-de-leur-vie-le-quotidien-dans-la-capitale-syrienne-de-l-etat-islamique.jpg