1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Lactalis : le blocus se poursuit après l’échec des négociations
1 min de lecture

Lactalis : le blocus se poursuit après l’échec des négociations

Malgré onze heures de négociations, les producteurs de lait et le groupe Lactalis n'ont pas trouvé d'accord. Le blocus du siège à Laval va donc se poursuivre.

Illustration de vaches laitières
Illustration de vaches laitières
Crédit : CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Anne-Laure Poisson & AFP

Les négociations ont duré près de onze heures pour s'achever dans la nuit de jeudi à vendredi 26 août par un échec. Les producteurs de lait et le groupe Lactalis s'étaient retrouvés à la Maison du Lait à Paris pour tenter de mettre fin au blocus du siège du groupe de produits laitiers qui dure depuis lundi 22 août.

Le médiateur des relations commerciales, Francis Amand, s'est dit "très déçu sur la méthode, j'ai eu l'impression que les représentants des organisations de producteurs n'étaient pas en capacité de prendre des positions et qu'elles leur étaient dictées depuis Laval. On repart à zéro, il n'y a plus de médiation possible dans ce cadre-là" a-t-il déclaré après l'échec des pourparlers. Les éleveurs qui bloquent le siège de Lactalis à Laval vont donc continuer a annoncé le président de la FDSEA de Mayenne Philippe Jéhan : "Le mouvement se poursuit. On ne sortira qu'avec une victoire".

Juste prix du lait

Les manifestants ont juré de lever le blocus uniquement s'ils obtenaient le "juste prix" pour leur lait. Lors de ces négociations, une "proposition de la dernière chance à 280 euros les mille litres" a été faite par Francis Amand, une offre pas suffisante pour les producteurs de lait. En juillet, la tonne de lait s'achetait 256,90 euros chez Lactalis contre 290 pour le groupe Laïta et la société Silav ou encore 300 euros pour la laiterie Saint-Père, filiale d'Intermarché. Jeremy Tremeau, président des Jeunes agriculteurs des pays de la Loire se dit déterminer à continuer de "mettre la pression". "On veut vivre sereinement de notre métier. On se fait voler, c'est pas normal. On veut amorcer le changement". 


La groupe Lactalis est un géant mondial des produits laitiers, il représente des marques très connues en France comme Lactel, Président ou Bridel. En France, un producteur sur cinq travaille pour Lactalis, soit 20% de la collecte française, ou 5 milliards de litres de lait collectés sur un total de 25 milliards produits annuellement en France.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/