1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. La Sécurité sociale veut restreindre les prescriptions d'arrêts maladie
1 min de lecture

La Sécurité sociale veut restreindre les prescriptions d'arrêts maladie

L'assurance maladie a décidé de contrôler davantage les arrêts de travail prescrits par les médecins.

Photo prise le 23 octobre 2012 à Paris du logo de l'Assurance Maladie devant un batiment de la Caisse primaire d'Assurance Maladie.
Photo prise le 23 octobre 2012 à Paris du logo de l'Assurance Maladie devant un batiment de la Caisse primaire d'Assurance Maladie.
Crédit : AFP
Alice Beckel
Alice Beckel

Les arrêts maladie diminuent en France mais leur durée a augmenté. Une tendance incompatible avec la volonté de faire des économies de la sécurité sociale. Un mois après avoir dévoilé son dispositif de lutte contre la fraude à la couverture maladie universelle, la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) a présenté jeudi son plan d'action pour diminuer les prescriptions d'arrêts maladie.

Pour freiner les dépenses, la sécu souhaite organiser des entretiens avec les médecins et élaborer des fiches conseils afin de prévenir les arrêts de longue durée. L'assurance maladie souhaite également agir en amont des pathologies. Une action justifiée par le fait que 80% des arrêts maladies compris entre un et six mois sont prescrits pour des épisodes dépressifs ou encore des troubles musculo-squelettiques (TMS) concernant le dos, l'épaule ou l'hernie discale.

La Cnam souhaite que ces conseils "confraternels" soient entendus par les médecins. L'organisme estime que si les arrêts étaient écourtés d'une seule journée, une économie de 33 millions d'euros serait réalisée

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/