1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. La mort du ticket de métro a été annoncée à Paris
2 min de lecture

La mort du ticket de métro a été annoncée à Paris

REPLAY - Valérie Pécresse a annoncé la disparition prochaine du ticket au profit d'un pass rechargeable dans les colonnes de 20 Minutes.

Le ticket de métro parisien va bientôt disparaître.
Le ticket de métro parisien va bientôt disparaître.
Crédit : LODI FRANCK/SIPA
La mort du ticket de métro a été annoncée à Paris
04:06
La mort du ticket de métro a été annoncée à Paris
04:18
Amandine Bégot & La rédaction numérique de RTL

Valérie Pécresse, la présidente de la région Île-de-France a annoncé une petite révolution dans les pages du quotidien 20 minutes : le ticket de métro va bientôt disparaitre. Ils seront bientôt remplacé par un pass, non nominatif, qui sera rechargeable. La carte d'abonnement, le pass navigo, va lui aussi évoluer. Vous pourrez bientôt voyager avec votre téléphone portable, comme on le fait déjà pour le train par exemple.

Fini les files d'attente au début de mois pour aller recharger à la borne, tout se fera depuis une simple application. Ce nouveau dispositif sera mis en place au plus tard en 2019. L'idée vous l'aurez compris c'est de vous faire gagner du temps/ de vous simplifier la vie

Une puce comme porte-clé universel

Mais il existe mieux encore. Plus de badge, plus de pass ni de clé ; juste un simple geste de la main grâce à une toute petite puce implantée sous la peau. La science-fiction devient réalité en Suède, comme on peut le découvrir dans un reportage à lire dans Le Monde. Là bas, on peut prendre le train, aller à son club de gym, ou encore faire des photocopies au bureau les mains en gardant les mains dans les poches.

L'opération ne dure que quelques secondes, elle est presque indolore. La puce de quelques millimètres est installée sur la main, souvent entre le pouce et l'index, grâce à une seringue spéciale dotée d'une grosse aiguille creuse. Tout cela pour la modique somme de 150 euros, et les possibilités sont infinies. Ida a par exemple fait installer un lecteur de puce sur sa porte d'entrée."Plus besoin de chercher mes clés dans mon sac raconte-t-elle, j'ouvre ma porte en tendant la main".

L'Express tresse le portrait de l’infatigable Macron

À lire aussi

Un nouveau séminaire gouvernemental va être organisé ce dimanche à Matignon, révèle ce matin L’Opinion. C’est le 3e du genre depuis l'élection d'Emmanuel Macron. Il s'agit pour Édouard Philippe de discuter avec son équipe du programme à venir jusqu'à la fin de l'année, avec de gros dossiers en perspective : réformes de l'apprentissage, de la formation professionnelle ou encore de l'Assurance maladie.
 
De son côté, L’Express consacre cette semaine un grand dossier aux nuits du président. Des nuits courtes, il ne dort que quelques heures par nuit, 3 ou 4 maximum. Au grand désespoir de ses ministres et collaborateurs, il ne dort jamais disent certains qui se plaignent de recevoir des messages en pleine nuit. On ne compte plus ceux qui ont été réveillés par un petit "bip bip".
 
"C'est également cela, la recomposition, s'amuse l'hebdomadaire, plus de gauche, plus de droite, plus de jours plus de nuits". Tôt le matin, le président écoute beaucoup la radio, "son média de référence", explique l'un de ses proches, RTL on espère, tard le soir il lit.
"Il [Emmanuel Macron] a vu venir l'affaire du Levothyrox dans les courriers que lui adressent des Français, assure L’Express, il a d'ailleurs lui-même interpellé Agnès Buzyn en conseil des ministres". "Ses journées commencent tôt donc et finissent tard, et entre-temps pas ou peu de sortie, poursuit l’hebdomadaire, le patron de l'Élysée ne s'est accordé aucune soirée culturelle depuis son arrivée, sauf un récit en Autriche le 23 août".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/