1 min de lecture Société

La demande de libération conditionnelle de Jacqueline Sauvage rejetée

La justice a rejeté la demande de libération conditionnelle de Jacqueline Sauvage. Le parquet va faire appel de cette décision.

Rassemblement de soutien à Jacqueline Sauvage
Rassemblement de soutien à Jacqueline Sauvage Crédit : Sipa
Clarisse Martin
Clarisse Martin
et AFP

Jacqueline Sauvage était suspendue à la décision du Tribunal d'application des peines (TAP) de Melun (Seine-et-Marine), ce vendredi 12 août. Le tribunal a tranché et a rejeté la demande de libération conditionnelle de cette femme de 68 ans, devenue un symbole de la lutte contre les violences conjugales.

En janvier 2016, Jacqueline Sauvage a été condamnée à 10 ans de réclusion criminelle, en première instance et en appel. En février, François Hollande l'avait partiellement graciée, après une forte mobilisation. Une pétition en faveur de sa grâce avait réunie plus de 400.000 signatures.

Cette femme avait été condamnée pour le meurtre de son mari, qui l'a battue pendant près de 47 ans, et avait violé ses filles. "Ce qui ressort de la décision, c'est qu'il lui est reproché de ne pas avoir confirmé qu'elle avait finalement choisi de commettre ces faits", exposent ses avocates, Maîtres Nathalie Tomasini et Janine Bonaggiunta, qui tiendront une conférence de presse dans l'après-midi du vendredi 12 août.

Le parquet, qui avait requis sa libération conditionnelle, a annoncé faire appel de la décision du tribunal d'application des peines. Depuis le mois de février, Jacqueline Sauvage avait été transférée à la prison de Réau, où elle a subi une expertise psychologique et médicale pour évaluer sa "dangerosité" en vue de sa libération conditionnelle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Info Jacqueline Sauvage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants