4 min de lecture Euro 2016

La cruelle défaite des Bleus contre le Portugal

REPLAY - La presse est unanime pour saluer l'équipe de France et souligner sa difficile défaite face aux Portugais.

BEGOT 245300 La Revue de Presse Amandine Begot
>
La cruelle défaite des Bleus contre le Portugal Crédit Image : Maxime Villalonga | Durée : | Date : La page de l'émission
Adeline François
Adeline François
et Jérôme Chapuis

MERCI, cinq lettres écrites à l'arrière d'un bus à impériale qu'un automobiliste a croisé dimanche 10 juillet au matin. Il a pris son téléphone et a filmé le bus pendant qu'il le doublait, sur les côtés, on pouvait lire "Les Bleus champions d'Europe 2016". C'est le bus qui avait été préparé en cas de victoire. Depuis hier soir beaucoup pensent que l'engin nous a porté la poisse. 

Et ils ont peut-être raison, le site du Huffington Post a mené l'enquête : d'où venait ce bus et quelle était la route sur laquelle il circulait ? C'était une route de Bretagne, le bus rejoignait Paris après avoir quitté Janzé en Île-et-Vilaine, où se trouve l'entreprise Podiocom fournisseuse des bus à impériale qui circulent à Rennes. En zoomant sur la plaque d'immatriculation du bus, on découvre son passé peu glorieux : il  avait déjà été décoré pour rien, pour la finale de la coupe de France 2014 que le Stade Rennais avait perdue.
Pour fêter la victoire des Bleus, on avait donc préparé un bus qui avait déjà servi pour une équipe qui n'a rien gagné depuis 1971. "Merci", cinq lettres, comme le mot de Cambronne. C'est comme merci, mais avec un D et un E à la place du C et du I. 

"La réussite a fini par prendre la poudre d'escampette" écrit Le Parisien - Aujourd'hui en France ce lundi 11 juillet au matin. La réussite a pris un bus portugais ce qui donne ce dessin de Soulcié dans l'Équipe. On y voit le bus des Portugais qui vient de rouler sur un animal qui crie "miaou", titre du dessin : " c'était la chatte à Deschamps".

À lire aussi
Euro 2016 : 1,22 milliard d'euros de retombées économiques économie
Euro 2016 : 1,22 milliard d'euros de retombées économiques

Il y a aussi beaucoup de tristesse dans les journaux ce lundi matin. Le mot qui revient le plus souvent c'est "cruel" : il  est Une de La Provence, du Républicain Lorrain, "Si cruel" titre l'Union, "Tellement cruel" pour Le Parisien, "Trop cruel" pour La Dépêche du Midi. On retrouve aussi les mots "désillusion", "rêve brisé", "Abattus" en Une du Midi Libre."Accablés" en Une de L'Équipe sur une photo de Paul Pogba qui pleure dans son maillot. "La France se réveille forcément ce matin avec un sentiment de gâchis"  écrit Jérôme Cazadieu dans son édito, "le Portugal était un adversaire à sa portée, mais ce n'est malheureusement pas toujours la meilleure équipe qui soulève la coupe."

Grégory Schneider dans Libération semble lui répondre: "c'est le vainqueur qui a raison, il a compris son temps mieux que les autres (...) ce sont les soldats qui ont gagné pour le Portugal, pas les têtes d'affiche." Libé qui fait la Une la plus cruelle de ce lendemain de défaite "Comme des bleus".


"C'est une cruauté qui ne s'est pas annoncée ; qui a surgi au coeur de la prolongation dans les minutes éreintées où les équilibres se distendent" écrit Vincent Duluc dans L'Équipe,"grâce a un but magnifique d'Eder, le Portugal a fait vivre à l'équipe de France ce qu'il avait enduré en 2004 face à la Grèce, et les Bleus sauront tout, dans les semaines à venir, de ces jours et de ces nuits où la déception surgira, sans prévenir, à chaque moment de la vie ordinaire. Il faudra porter le deuil de cette défaite."

C'est aussi ce que dit Pierre Fréhel dans le Républicain Lorrain : "les défaites sont à oublier au plus vite, mais le malheur veut que perdre une finale ne s'oublie jamais". "Regrets éternels" titre 20 minutes pour qui "ce poteau de Dédé Gignac, on va en pleurer des nuits entières. Des années même." 20 minutes qui pour clôturer ce mois de compétition propose de découper dans ses pages un avion en papier bleu blanc rouge, pour planer encore quelques jours après cet Euro.

Il est question de désillusion partout, mais il est aussi question partout de gratitude, avec ce mot à l'arrière du bus décoré pour rien, "merci". "Merci les Bleus" titre la Voix du Nord, "Merci quand même" pour la Charente Libre et L'Écho Républicain; "Merci pour ce moment" titre même l'Humanité pour qui "la communion qui a accompagné les Bleus n'est pas dérisoire dans une société qui n'en permet guère. Elle est un brin de cette espérance tenace qui fait les nations."


"Merci" écrit aussi l'Est Républicain sous la plume de Philippe Marcacci, "merci d'avoir retissé l'histoire d'amour entre les Bleus et la nation des supporters. Merci pour cette douce brise aux allures d'ivresse aujourd'hui noyée dans un océan de tristesse. Oui, malgré la déception, merci pour ce moment."


"Le football est un sport merveilleux qui peut être aussi cruel qu'une pièce de théâtre antique" écrit Pascal Coquis dans les DNA. "Hier soir, il y a eu des larmes de tristesse pour des millions de Français et des pleurs de joie pour une communauté lusitanienne qui fait tellement partie de notre pays que c'est un bonheur d'observer le sien. Les Bleus, eux, ont gagné l'amour d'un peuple. Avec le temps, ils s'apercevront que c'est la plus belle des victoires." Les DNA, seul journal français à faire sa Une sur les vainqueurs "Le Portugal au paradis du foot", et puis juste au-dessous il y a ce qu'on appelle dans la presse " un appel de Une" qui renvoie à un reportage en pages intérieures "La récolte de l'arnica commence aujourd'hui". L'arnica, une plante médicinale qui soigne les bleus, on va en avoir besoin. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 Équipe de France de football
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784053448
La cruelle défaite des Bleus contre le Portugal
La cruelle défaite des Bleus contre le Portugal
REPLAY - La presse est unanime pour saluer l'équipe de France et souligner sa difficile défaite face aux Portugais.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/la-cruelle-defaite-des-bleus-contre-le-portugal-7784053448
2016-07-11 10:02:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ma9FDCveZgul0Is-3ZhUtg/330v220-2/online/image/2015/0828/7779537316_adeline-francois.jpg