1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. L'hydrolienne Sabella prête à être immergée au large d'Ouessant
1 min de lecture

L'hydrolienne Sabella prête à être immergée au large d'Ouessant

REPLAY - La première hydrolienne française s'apprête à rejoindre jeudi 25 juin le puissant courant du Fromveur, au large de l'île d'Ouessant, pour y livrer ses premiers kilowatts.

L'hydrolienne Sabella, le fleuron breton qui va éclairer Ouessant
L'hydrolienne Sabella, le fleuron breton qui va éclairer Ouessant
Crédit : sabella.fr
L'hydrolienne Sabella prête à être immergée au large d'Ouessant
01:49
Virginie Garin

Elle fait 17 mètres de haut et pèse 450 tonnes. C'est une énorme hélice bleue sur un socle jaune, de 10 mètres de diamètre, qui va être posée au fond de la mer, à 50 mètres de profondeur. Elle va tourner avec la force des courants marins. C'est comme une éolienne, mais elle est dans l'eau et tourne avec les courants.

Elle va être raccordée jeudi 25 juin par un câble sous-marin à Ouessant. Deux autres la rejoindront l'an prochain. Tout cela devrait assurer plus de 60% de la consommation en électricité de l'île.
C'est une technologie entièrement française. L'hydrolienne est assemblée à Brest. La PME Sabella, qui l'a mise au point, a bénéficié des fonds des investissements d'avenir de l'Etat et d'aides européennes. Elle espère maintenant vendre son hydrolienne dans le monde entier.

Le prix du kilowatt/heure va baisser de 25%

Les habitants de l'île d'Ouessant vont avoir une électricité moins chère. Aujourd'hui, ils ont une petit centrale au fioul ; ils doivent acheminer le carburant sur l'île. Avec l'hydrolienne, le prix du kilowatt/heure va baisser de 25%.

Cette technique peut intéresser des îles ou des zones côtières qui ne sont pas raccordées au réseau. Plusieurs pays étrangers sont déjà sur les rangs. Voilà donc une énergie renouvelable - les courants marins il y en a tout le temps, ils sont prévisibles - et qui devient vraiment concrète, opérationnelle.

À lire aussi

L'Institut de recherche sur la mer (Ifremer) a été associé au projet pour étudier les impacts éventuels sur la faune marine, sachant que l'hélice tourne très doucement. Donc aucun risque de transformer les poissons en sushi. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/